EST-CE QUE VOUS AVEZ UNE MISSION DE VIE ? EST-CE ÇA EXISTE ? UNE EXPÉRIENCE INUSITÉE !

Catégorie(s) :

Salut tout le monde !
Je reviens tout juste d’un camp de musique avec un des plus grand bassite vivant sur la planète… Victor Wooten.
Et, pendant le camp, il m»est arrivé quelque chose de vraiment particulier qui m’amène à peut-être croire que nous avons tous une raison d’être. (le punch est à la fin pour les lecteurs qui ont peu de temps…)
Vous êtes-vous déjà demandé si vous aviez une raison d’être, une mission à accomplir pendant votre vie ?
J’étais au camp musical avec 40 autres musiciens et je suis avec Victor Wooten que j’admire énormément parce qu’il joue des truc qui me paraissent impossibles !
Le deuxième jour du camp, j’ai «l’intuition» de proposer à Victor d’enseigner un truc qui aiderait vraiment les participants à intégrer ce qu’il enseigne.
Je me dis :»Ben voyons, il ne me connait même pas ! Et il a dit lui-même qu’il avait trop de matériel à enseigner et qu’il ne réussirait pas à tout couvrir !»
Alors je mets ça de côté et je me concentre sur la musique.
Mais, l’intuition revient régulièrement au point d’être dérangeante !
Alors, je mets mes doutes et mes pensées de côté et je vais voir Victor.
Je lui explique un peu maladroitement mon idée et ce que j’enseignerais et il dit :»On verra si on peut t’insérer dans l’horaire…, fais-moi des rappels réguliers pour que je ne t’oublie pas…»
Alors je lui fais des rappels à tous les repas. Rien ne se passe.
Finalement, le dernier soir du camp, il fait une démonstration avec une chanteuse pour la libérer de son bagage émotionnel pour libérer sa voix.
Après environ une heure de démonstration, je lève ma main timidement…
Je dis :»C’est vraiment superbe tout ça, mais je travaille dans ce domaine et sa peur est encore en elle… je pourrais probablement l’aider en 15 minutes.» (Merde, est-ce que j’ai vraiment dit ça ? Ma bouche l’a dit en tout cas !)
Alors il termine sa démonstration et la voix de la chanteuse est effectivement plus libre…
Il se tourne vers moi et dit, si tu as un truc pour faire ça en 15 minutes, je serais très impressionné ! Je ne crois pas que ce serait possible, alors je serais vraiment impressionné que ça marche !
Ah, un sceptique ! Rires !
Alors il me fait venir à l’avant et je demande un volontaire.
Un gars lève la main et il était le gars renfermé du groupe toujours dans son coin qui évitait le contact visuel avec les autres…
Je lui demande de chanter pour pouvoir évaluer le changement par la suite et il chante 2 phrases et arrête parce que c’est assez inconfortable pour lui. En passant, c’était très inconfortable à écouter.
Alors je commence à travailler avec lui en anglais et c’est un peu plus laborieux parce que mon vocabulaire est plus restreint…
Nous faisons uniquement la «technique de l’épaule»…
Après quelques minutes il pleure comme un enfant sans censure et de manière sincère !
Il avait 7-8 blocages «enveloppés» dans le même «problème».
Alors je continue et j’explique au groupe que ce sera plus que 15 minutes parce qu’il y avait 7-8 problèmes en un.
Nous continuons et après la résolution des 7-8 blocages, je lui demande de chanter encore une fois…
Il commence à chanter et je sens mon coeur grandir !
Je ferme mes yeux et je me dis : «Wow, sa voix est merveilleuse ! Tellement humaine et sincère !»
Et là, après 2 phrases il continue à chanter tellement il y prend plaisir !
Je dois le forcer à arrêter après presque toute la chanson parce qu’il  ne voulait pas arrêter !!! Rires !
Et là il regarde le groupe directement et dit qu’il n’y a plus de mur entre eux, qu’il est là avec eux et qu’il les aime !
Personnellement, je n’avais jamais été témoin d’un changement aussi rapide dans le chant de quelqu’un !
Il a fait en 45 minutes environ ce que la chanteuse avait fait comme progrès en 1h30 dans la démonstration précédente.
Il a eu une ovation monstre, j’ai eu une ovation monstre et par la suite, une foule s’est jetée sur moi pour me féliciter !
Je me suis fait suivre jusque dans la douche parce que les gens me posaient des questions et ça continuer le lendemain matin.
Après ça, j’ai réussi à me négocier d’enseigner une technique le lendemain après-midi.
Donc, je suis allé à un camp musical pour moi et d’une façon mystérieuse, je me suis retrouvé à enseigner 2 classes dans le camp d’un gars que j’admire totalement comme musicien et comme humain même si je ne faisais pas partie de son équipe ni de son horaire !
C’est fou ! Je n’allais vraiment pas là pour ça !
Ce qui m’amène à la mission de vie !
Depuis plusieurs années, je ressens que je suis ici pour changer des vies…
On dirait que ça me suit partout et que j’ai la bonne combinaison de personnalité et d’aptitude pour faire ça !
C’est un peu la même chose pour le shamanisme !
Peu importe où je vais, on dirait que ça me suit partout ! Je rencontre des shamans sans les chercher ! On dirait que je suis un aimant à shaman etlà ils me disent directement ou indirectement que j’en suis un…
Et vous, est-ce que quelque chose semble vous appeler constamment dans votre vie ?
Est-ce que votre combinaison de personnalité, de capacités et de compétence vous porte à croire que vous avez une raison d’être ?
Plus les années passent plus, je crois que nous avons tous une raison d’être, autent que mon foie et mes reins ont leur raison d’être, nous avons tous notre raison d’exister dans l’univers.
Et je souhaite vivre ma raison d’être à fond !
Alors je prépare un grand projet qui me tient à coeur !
Je vais vous écrire mercredi pour vous en parler !
En attendant, j’ai hâte de vous lire au sujet de votre raison d’être et/ou de la mienne ! Questions ? Commentaires ?
Merci de partager au plus grand nombre possible !
Merci beaucoup !
Vivez une journée DIVINE !
Alexandre
P.S. Un participant du camp musical a ouvert un groupe Facebook pour nous et Brad, le chanteur que j’ai aidé à dit que cette expérience avait été un véritable point tournant pour lui ! Je vais faire des suivis et lui demander ce qui a changé dans son expérience de la vie depuis cette intervention !

< Retour vers les articles
Salut tout le monde !

Suite à la retraite que j’ai fait en Ontario, nous devons faire une rencontre par semaine en équipe avec un des participants.
La femme avec qui je suis jumelé me dit qu’elle a fait cette retraite plusieurs fois et qu’elle a même fait le cours «d’enseignant» pour donner ces retraites elle-même.
Et on jase et elle me dit qu’elle vit des éveils et qu’ils s’en vont quelques jours plus tard… (c’est assez standard pour la plupart des gens avec les retraites)
Ensuite elle me raconte qu’elle a vécu plein de traumatismes dans son enfance dont plusieurs traumatismes physiques (sans spécifier quoi).
Alors je lui dis : «Aimerais-tu apprendre comment résoudre les traumatismes de manière simple et asse rapide ?»
Elle me dit oui et au lieu de faire notre devoir de pratique pour la retraite, nous faisons ça ! (Je suis un peu rebelle parfois ! Rires !)
Donc, je ressors une technique que j’ai créé en 2009 que j’appelle «la Restructuration Biologique» qui avait comme but à l’origine de rendre des états de conscience extraordinaires «permanents».
Je lui explique alors qu’un chercheur du nom de Grant McFetheridge affirme que ce qui empêche les états de conscience d’être durables sont des traumatismes ou des chocs.
Donc, je lui demande son plus gros traumatismes parmi tous ceux qu’elle a vécu… (on commence petit ! Rires !)
Et là, je lui enseigne la technique et nous la faisons ensemble. Après plusieurs répétitions et environ 10-15 minutes (elle était très rapide), elle ne ressent que de la paix en revisitant cette expérience horrible.
Alors je lui donne comme devoir de faire la technique avec 3 à 5 autres traumatismes avant notre prochaine rencontre.
Une semaine plus tard, je lui demande comment ça va…
Elle me dit : » Ta technique est géniale ! Je l’ai fait pour beaucoup plus que 5 traumatismes ! Je la fais à tous les jours !
Je me sens maintenant entière, comme si j’étais devenue un en dedans ! Je me sens très légère, comme si tous ces traumatismes pesaient lourd sur moi mais je ne le savais pas parce que je me sentais toujours comme ça.»
Et je lui demande : «Est-ce que ton état de te sentir entière se maintient de lui-même ?» Elle me répond que oui.
Et elle ajoute (le bout que j’ai trouvé le plus intéressant) : «Ce que je trouve fascinant, c’est que plusieurs expériences d’éveil que j’ai vécu dans des retraites il y a plusieurs années sont revenus en moi et m’habitent maintenant… c’est bizarre !»
OUI !!!!
Pour moi, ce bout confirme tellement le principe de Grant selon lequel des traumatismes bloquent des états de conscience. Elle n’a pas fait le processus d’illumination ni de nouvelles retraites et pourtant, en défaisant plusieurs traumatismes, ces états d’éveil vécu de manière temporaire il y a plusieurs années sont revenus d’eux-même !!!
Je trouve ça génial et c’est en ligne avec ma propre expérience de la Restructuration Biologique.
Alors je lui dit : «Tu sais, j’ai bien aimé la retraite et je sais que tu es vendu au système, mais je crois que la retraite idéale serait une combinaison entre le processus que vous faites et un travail de résolution de traumatismes dans la légèreté… (autrement, c’est un type de travail pénible).»
Elle me dit : «Absolument ! Je crois que c’est le futur des retraites !»
Venant d’une personne qui fait des retraites depuis près de 20 ans, j’ai trouvé ça super comme feedback !
C’était ma percée cette semaine par rapport à tout ça !
Que vivez-vous, pensez-vous, ressentez-vous en lisant tout ça ?
Merci beaucoup !
Vivez une journée DIVINE !

Alexandre
P.S. Au cas ou 50 personnes me le demandent, je ne suis pas en train de préparer de retraire. Mon but est de développer un réel système efficace qui produit des états durables pour un grand pourcentage des gens. Tant que je ne serai pas satisfait du système, je ne l’enseignerai pas.
Ceci étant dit, je progresse bien. J’ai eu une idée pour améliorer la Restructuration Biologique pour la rendre plus facile à utiliser et je m’utiliserai comme cobaye prochainement.
Quand je serai satisfait du système, je pourrai l’enseigner en formation de formation ,de retraite ou autre. Je ne suis pas attaché au format de la formation comme tel, je suis plus intéressé par le taux de réussite du système…

< Retour vers les articles