Le principe de la description  torrentielle: plus vous décrivez un phénomène à haute voix, plus vous percevez de ce phénomène

 

  • Fermez vos yeux et décrivez ce qui vous vient sans censure, peu importe ce que c’est. Parlez le plus rapidement possible pour éviter de vous censurer.
  • Décrivez à haute voix tout ce que vous voyez, entendez, ressentez à un partenaire ou un magnétophone. Utilisez des descriptions tellement sensorielles que votre partenaire sera absorbé dans l’expérience que vous décrivez.
  • Après cinq ou dix minutes de descriptions torrentielles, arrêtez-vous.
  • Remarquez comment ce que vous avez décrit vous a complètement absorber au point d’en oublier la réalité extérieure. Remarquez comment l’expérience était riche! Remarquez comment votre expérience devenait de plus en plus complète et détaillée et réelle. Comment votre expérience était presque l’équivalent d’un rêve éveillé.
  • Pratiquez souvent! Quelques minutes une fois de temps en temps à haute voix et vous vous rendrez compte que vous pensez de plus en plus rapidement, que vous trouvez des solutions beaucoup plus rapidement et que votre mémoire s’améliore (si ça vous intéresse d’avoir tout ça bien sûr! J)

Vous pouvez décrire n’importe quoi pour vous pratiquer. Des expériences imaginaires, des souvenirs, des histoires, des états de conscience, vos choix sont illimités. L’idée, c’est de s’amuser et de décrire ce que vous voyez (interne et/ou externe), ce que vous entendez (interne et/ou externe) et ce que vous ressentez (interne et/ou externe). Utilisez le « je » et le temps de verbe présent. Vous pouvez aussi le faire les yeux ouverts et décrire la réalité externe. Décrivez un arbre, une œuvre d’art, une personne…

Vous pouvez obtenir beaucoup de détails sur cette technique sur le site : www.winwenger.com