En route vers l’illumination

En route vers l’illumination2019-10-29T16:54:05-04:00

N. Beaudoin

2016-02-08T19:50:55-05:00

Huit mois après la formation:

 

Bonjour bonjour !!

Cela fait longtemps que je voulais écrire un témoignage suite à l’atelier « La plus grande expérience qu’un être humain peut vivre » de novembre dernier (2014), mais pour plusieurs raisons, je tardais à passer à l’action. Bref, le voici :

Lorsque j’ai fait l’exercice de résoudre un traumatisme avec une parfaite inconnue, je me suis mise à pleurer comme je le faisais enfant, c’est-à-dire sans retenue. C’était la première fois de ma vie que je pleurais avec une personne que je venais tout juste de rencontrer…

Sans trop donner de détails, je crois avoir réglé à ce moment-là un traumatisme d’enfance que j’avais avec un membre de ma famille. Tout de suite après l’exercice, je me sentais un peu perdue, mais sans plus…

Par contre, dans les jours qui ont suivi, plusieurs aspects dans ma vie ont changé rapidement. Ce qui a été le plus majeur, c’est que je ne ressentais plus le besoin de me sentir aimée à tout prix, que ce soit avec mon copain, mes amies ou des personnes que je connais à peine.

Dans le mois qui a suivi la formation, j’ai l’impression d’être redevenue la personne que je suis vraiment! Je me sentais plus « selfish » dans un sens parce que c’était rendu plus important que j’aime ce que je suis et ce que je fais, plutôt que de faire plaisir aux autres pour qu’ils m’apprécient.

Sans aller dans les détails de tous les évènements qui se sont produits dans les mois qui ont suivi, je peux vous dire que je suis plus heureuse que je ne l’ai jamais été dans ma relation amoureuse (et je sais que ce n’est qu’un début!), que j’ai de meilleures relations avec mes amies, que je fais beaucoup plus d’activités que j’aime et qu’en étant davantage moi-même, je suis beaucoup plus heureuse dans mon quotidien !!

Je souhaite à chacun qui aspire être davantage lui-même que de vivre un aussi bel éveil que celui que j’ai vécu ! Un sincère MERCI à Alexandre et à toute son équipe.

Nancy Perron, Lac-au-Saumon

2016-02-08T19:50:07-05:00

L’atelier a eu un effet bénéfique sur moi, sur ma vie, sur mon quotidien…

Depuis que je suis revenue, je peux dire que je suis comme en vacances.

En vacances de pensées dans ma tête… C’est léger, c’est frais. C’est facile. Ça me donne de l’énergie.

Et finalement je comprends que les pensées sont inutiles et ne changent rien à la réalité.

Je les cherche sous les tables et les chaises et ne les trouve pas plus qu’en fin de semaine.

Je suis en pleine forme, les fins de journée sont faciles et douces.

Je ne m’inquiète pas d’organiser mon horaire et de prendre des rendez-vous. Tout est ok.

Quand il est temps de faire une chose, je la fais et ensuite c’est le temps de faire une autre chose.

Et même si je n’y pense pas, toutes les choses se font comme elles doivent être faites. C’est curieux, hein? Hihi!

C’est merveilleux!

Ma fille me dit que je suis « dont ben » facile à rire et je lui réponds que c’est mon atelier de la fin de semaine qui me fait ça.

J’ai vécu hier une expérience particulière, pour moi, à mon travail.

Nous vérifiions une série d’adresses de compagnies à numéro et j’ai fait un commentaire sur une possibilité de recherche parmi ces dernières et ma collègue m’a envoyé au visage d’une façon très brusque que j’avais tort pour telle et telle raison.

J’ai ressenti dans mon corps, je dirais même dans toutes mes cellules, une onde d’énergie qui sortait d’elle et passait à travers moi comme un choc qui me transperçait. Je l’ai vraiment ressenti passer à travers moi, il entrait sur le devant de tout mon corps, je l’ai senti traverser mon corps et ressortir derrière lui en une seconde.

Je suis retournée m’asseoir à mon poste, je ne me suis plus mêlée de sa recherche et tout était correct. Aucune émotion négative n’est demeurée de cette situation. Je ne m’en voulais pas de ne pas avoir eu une bonne réponse pour pouvoir l’aider et je ne lui en voulais pas de m’avoir parlé de cette façon. Et notre communication est restée amicale et joyeuse.

Ça ressemblait à de la magie. J’ai écouté cette onde et ensuite tout était correct. Ça a fait Wow en moi!

Tes explications face aux tremblements que nous ressentons parfois (que nous retenons) et qui doivent simplement se produire pour ajuster notre corps à la situation m’ont permis de vivre, d’observer et de constater à travers une expérience concrète combien c’était vrai. Ça a été concluant, hihi. Merci infiniment! »

 

 

 

Deux jours plus tard :

 

Bonjour Alexandre,

Oui, les changements se maintiennent pour moi.

Je relis les notes de cours tous les jours, c’est ça qui me garde dedans.

Un peu le matin, j’ai du temps le midi pour relire un peu encore.

Et le soir maintenant je dors!!! hihi!!

Quand j’ai participé à l’atelier Payez ce que vous voulez, j’avais omis de relire mes notes et j’ai passé l’été dans ma tête aussi…. J’avais oublié de pratiquer mes exercices.

Ça continue de se placer à chaque jour, je dirais.

Je lis aussi Byron Katie, Aimer ce qui est.

Et je comprends l’impact de mes pensées. Je les mets facilement de côté.

Je suis spontanée… Ma fille me trouve bien drôle. C’est la joie.

La présence, c’est la joie.

Merci à toi pour ta générosité

Annie B.

2016-02-08T19:49:02-05:00

Bonsoir Alexandre,

J’ai participé à ton atelier le week-end dernier à Québec.

Lundi soir, je suis encore sur la wave de joie de vivre et je ne veux pas perdre cet état.

Le sourire estampé dans la face toute la journée et des fous-rires pour des petites choses de rien du tout. Où j’ai remarqué un réel changement, c’est que lorsque j’ai quitté le bureau vendredi dernier, j’avais une tâche en suspens que je savais que je devrais réaliser lundi matin et ça me pesait sur le cœur comme on dit. Ce matin, je me suis surprise à la réaliser comme si de rien n’y était. Même que j’ai aimé la faire… Grosse révélation pour moi ici.

Le week-end prochain, je fais une course de 10 km malgré que je ne réussisse toujours pas à faire un 5 km sans arrêt. Je n’ai pas pu m’entraîner dernièrement et j’appréhendais cette course même que j’étais déjà déçue du résultat alors que je ne l’ai même pas commencée lol !!! Suite au week-end, ça ne me stresse même plus même que je me suis rappelé que ce soir que j’avais cette course samedi prochain lol !!! Maintenant je me dis que ça donnera ce que ça donnera et que j’en profiterai pour admirer le décor et respirer du bon air. Ça sera au Mont Ste-Anne, imagine la beauté du décor.

Bref, merci encore, maintenant, je dois pratiquer pour maintenir mon état de cœur d’enfant comme j’aime si bien le dire. »

 

 

 

Le lendemain :

 

Bonjour Alexandre,

J’ai déjà envoyé un commentaire hier sur mon expérience du week-end.

C’était juste wow. 24 heures après, encore wow. Tu verras en lisant mon message d’hier.

Aujourd’hui l’effet est un peu moins fort, mais elle présente en présence de d’autres personnes. Je ne peux expliquer vraiment, mais j’ai juste envie de leur dire bonjour et leur donner beaucoup plus d’attention. Lorsque je me retrouve seule, c’est un autre effet. J’ai beaucoup envie de dormir…

Durant le week-end, un exercice m’est entré dedans comme on dit… Celui du toucher de l’épaule ou de la main. Ma seule remarque à ce sujet, c’était peut-être un exercice trop puissant pour être fait en équipe de deux personnes qui ne sont pas trop habituées.

Même si j’avais choisi une émotion pas trop forte mais bloquante, ça m’a ramenée loin et ma coéquipière n’était pas apte à m’aider. Une chance Nadine a rattrapé le coup, mais bien parce qu’elle a insisté sinon je pense que j’aurais pleuré sans cesse. Le beau côté, j’ai eu une belle preuve que j’étais avant ça dans un bel état et lorsque je l’ai perdu j’ai paniqué. Une fois retrouvé, ç’a été la confirmation pour moi que j’étais sur le bon chemin.

Je pratique mon état d’hyperprésence et de silence intérieur. Je n’y arrive pas aussi bien que lors du week-end.

En lisant toutes les questions que tu poses, je me rend compte qu’on en a vu des choses et que je dois relire les notes de cours parce que petit problème de motivation à sortir faire mon jogging ces temps-ci et je ne sais plus quelle technique pourrait m’aider. Lol !!!

Bonne et belle journée à toi. Sur ce je vais aller pratiquer

 

 

 

Quatre jours plus tard :

 

Bonjour Alexandre.

Une semaine plus tard, oui l’état est toujours là. À tous les jours je me pratique sur l’hyperprésence et le silence interne. Ça fait pas mal de sens ce que tu dis sur l’habitude de vivre dans cet état. Quand j’étais seule avant, je déprimais et dernièrement j’ai réalisé que j’étais juste bien. Rien de pesant, pas d’obligation. Oui envie de dormir, mais parce que je suis fatiguée et non déprimée. Alors oui, je pensais que l’état de bien-être s’en allait tranquillement mais c’est faux, il est toujours là parce que je ne me sens toujours pas comme avant.

Anecdote, quand je veux me ramener dans mon cœur d’enfant, je repense au petit rire de la dernière dame qui est monté sur le stage avec toi. Son petit rire lorsqu’elle réalise ce qui se passe et la mimique qu’elle fait en disant que ça pétille dans son cœur tout en sautillant sur son banc lol !!! J’ai raconté l’anecdote au bureau et maintenant quand le climat devient trop noir je fais le petit son de souris et tout mon entourage part à rire. Ça coupe immédiatement la wave négative. Même que certain collègue le font avant moi maintenant. Rire collectif assuré chaque fois.

Ma prochaine étape, je vais écrire les états que je veux régler en moi. Pratiquer et prendre des notes sur comment je me sens et si ça marche.

Non, vraiment je suis super enchantée de mon expérience.

Merci encore et passe un beau week-end

Martine

2016-02-08T19:48:09-05:00

J’aurais mille et une choses à partager de l’atelier :  »L’expérience Ultime qu’un être humain peut vivre ».

Tout ce que je veux te dire aujourd’hui est que j’ai fait au mois de mai l’atelier : « Accomplir l’impossible » et  »L’expérience Ultime qu’un être humain peut vivre » en septembre et je ne sais pas si c’est moi, ma capacité d’ouverture, de réceptivité et d’apprentissage, ou toi à te perfectionner constamment ou une conjonction de nous deux, par contre ce que je peux te dire est que j’ai vécu un 100% de progrès d’un atelier à l’autre, et ce en 4 mois d’intervalle. Du jamais vécu.

Ton engagement à toujours donner ton meilleur et donner le meilleur de tes connaissances est remarquable.

Tu as exprimé une idée à Québec : que ça serait génial que tout le monde sur cette terre vive ces expériences de calme et de plénitude. Je serai sûrement une de celles qui fera partie de ton team pour accomplir l’impossible plus rapidement.

Au plaisir Alexandre,

Je t’aime

Francine Faubert

2016-02-08T19:47:30-05:00

Allô Nancy,

J’ai passé un beau weekend et  j’ai bien aimé concilier mon développement personnel et être assistante bénévole. D’expliquer aux autres c’est aussi une façon de voir comment on maitrise les exercices ou de faire les exercices avec une personne qui débute.

J’ai eu de la facilité, je crois en tout cas, car les gens me demandaient de l’aide et me posaient des questions. J’ai aussi fait parfois un exercice avec une personne seule ou encore présenté, trouvé un partenaire aux personnes.

Un moment magique, j’étais avec une fille qui est à sa première fois avec Alexandre, alors je n’avais pas d’attente autre que de la faire pratiquer. Tout d’abord, je lui ai fait faire et lorsque ce fut à son tour et qu’elle me posait les questions, j’ai découvert des émotions que je ne savais même pas que j’avais eues auprès d’une personne. Tu sais quand tu recules à la première fois de…

Ce fut magique même si c’est de la colère que j’avais éprouvée il y a 50 ans. Je ne savais pas, je suis surprise de cette découverte, mais en même temps cela va surement provoquer des changements. La personne avec qui nous sommes pour faire les exercices est parfois sans attente et pourtant il est magique aussi de la voir être si fière de voir les changements sur sa partenaire du moment.

Pour un autre moment magique : sur une participante qui était très anxieuse et après les exercices de la voir rayonner. De voir dans ses yeux du bonheur. Les gens accordent parfois de la valeur à un titre comme assistante et de voir qu’eux aussi ils nous ont fait du bien. Alors pour eux c’est encore plus valorisant et motivant surtout  lorsque tu commences. Alors c’est les deux volets que j’aime autant son rayonnement que de la voir être fière d’elle.

J’ai eu du plaisir !

Merci Nancy, pour cette confiance et je le refais quand tu veux!

Mes salutations à vous deux

Jocelyne

2016-02-08T19:46:51-05:00

Bonjour Alexandre

Je tenais à prendre ce dernier cours avant de partir en aide humanitaire et immersion espagnole pour une période entre 2 et 4 mois. J’apporterai les notes de cours et ton livre dans mes bagages. J’en profiterai pour mettre en pratique les exercices et intégrer ce que j’ai appris sur moi (mon essence).

Le silence intérieur c’est fantastique à vivre. J’ai eu l’occasion de le pratiquer pendant que j’assistais à une conférence « intellectuelle et philosophique » et je me suis rendu compte à quel point tout nous appelle à vivre dans notre tête. J’ai quand même réussi à faire le silence et oh là là que je me suis sentie bien et neutre, je pourrais dire « zen ».

Avant de faire l’exercice, je me sentais obligée de prendre position en regard du sujet. L’exercice m’a amenée à seulement entendre la voix sans qu’elle ait un impact sur mon processus mental. Mon corps s’est détendu instantanément et c’est à ce moment que j’ai réalisé que j’étais crispée (rire).

D’écrire le commentaire me fait du bien aussi, car je prends conscience de la progression. Merci de faire le suivi. Merci à toute ton équipe. Merci pour tout.

Myriane Bonin

2016-02-08T19:46:24-05:00

Salut,

Moi je suis toujours dedans, mes pensées n’ont plus d’effet sur moi ou pratiquement pas. J’en ris. Je défais encore des émotions qui me passent dans le ventre. L’intensité est à 2 et passe à zéro.

Dimanche ma nièce vivait une rupture amoureuse, et la première est souvent très pénible pour une jeune fille de 19 ans. Ma sœur s’est occupée d’elle (sa mère étant en Inde). Et c’était la panique, angoisse, pleurs, l’intensité était au maximum. Elle était triste et complètement démunie.

Hier soir, je l’ai rencontrée. On a fait ensemble « habiter votre corps, moi j’étais en hyperprésence, j’ai fait de l’intervention silencieuse, et lui ai expliqué la réalité versus les pensées et on a fait la TDSM.

Quand elle est partie de chez moi, elle était calme et souriante. Ce matin, elle est revenue me rejoindre jusqu’à 3 h, elle est partie faire un examen d’espagnol. Et n’avait pas pleuré du tout.

Moi aujourd’hui tout ce que j’ai fait, c’est être bien avec moi-même. Son père vient de m’appeler pour me remercier, il me dit « Myriane c’est le jour et la nuit, elle a des projets et va très bien. »

Alors merci à toi Alexandre, c’est tes techniques qui ont porté fruit.

Je ne peux plus vivre ma vie comme avant, c’est impossible.

Les phrases qui font partie de la culture « Que ceux qui ont des yeux voient. Et ceux  qui ont des oreilles entendent » prennent toutes leur sens. En hyperprésence on voit et on entend différemment.

Au plaisir

 

 

 

Une semaine plus tard :

 

Je suis en arrêt de travail, j’ai beaucoup de temps pour pratiquer. Je suis toujours dans la paix, et en contact avec mon corps. Mes pensées ne me font plus souffrir.

Je suis très calme et je me sens en sécurité. C’est merveilleux et je vois l’énergie autour des arbres. De certains objets et mon aura dans le miroir. C’est un bonus. Je me place en hyperprésence et « hop » la lumière jaillit.

Mon appétit a changé, on dirait que j’ai besoin de moins de nourriture. Avant je compensais beaucoup.

Et on dirait que je fais tout pour la première fois, je sens les objets dans mes mains, les textures, les sons que je perçois. On dirait que je sors d’un long sommeil.

Merci

Francine Verreault

2016-02-08T19:45:45-05:00

Allo Nancy

J’ai adoré mon weekend. Le dernier exercice sur la TDSM ne me tentait pas, mais je l’ai quand même fait avec Linda. J’ai vécu la plus grande euphorie de ma vie après. J’étais folle comme le ballet (drôle de vieille expression). Il faut que j’en trouve une plus cool.

Je pratique plus que jamais et je continue d’en parler.

Dis un gros merci à Alexandre. Il fait un merveilleux boulot.

Christine Custeau

2016-02-08T19:45:15-05:00

Salut Alexandre et Nancy,

J’ai pris longtemps à écrire, parce que même si je trouve incroyable tout ce que j’ai appris dans les ateliers auxquels j’ai participé et que je remarque plein de changements positifs, on dirait que j’ai l’impression que c’est plutôt ordinaire par rapport à ce que plusieurs ont expérimenté.

Mais bon, ce n’est tout de même pas rien, alors voici mon vécu depuis les ateliers auxquels j’ai pris part.

J’adore vraiment les exercices partagés par Alexandre pour leur simplicité et leurs résultats extraordinaires dans ma vie! Depuis l’application de ceux-ci, je suis plus zen, je m’inquiète moins pour des banalités, je fais encore plus confiance à la vie, je passe plus facilement à l’action, j’ai le sentiment de savoir où je m’en vais même si la route n’est pas toute tracée, je vis plus au moment présent…

Et comme j’ai changé, mes proches, surtout mes enfants, ont changé eux aussi, et pour le mieux! Je suis très gâtée!!! Mon fils, qui ne voulais pas me quitter lors de sa journée hebdomadaire de garderie et restait collé à moi jusqu’à mon départ, versant quelques larmes à l’occasion, me salue maintenant en me souhaitant bonne journée!!! Assez surprenant et intéressant comme changement!

J’utilise les exercices pour moi-même et aussi pour mon entourage. J’adore l’outil où l’on met son problème dans une bulle et qu’on la voit attachée à soi, puis on brise le lien et la bulle pour se libérer d’une croyance. J’ai même ajouté des anges qui viennent répandre de l’énergie à la fin, car je m’y donnais pas mal à cœur joie lors de la « destruction »  et je voulais pacifier le tout.

On dirait que cet exercice est fait sur mesure pour moi, j’ai tellement de plaisir à l’utiliser. On dirait même qu’il évolue par lui-même, car chaque fois, les images qui me viennent à l’esprit sont différentes et je n’ai pas l’impression que c’est moi qui invente tout ça, ça semble vraiment inspiré… Et je ressens tellement l’énergie toujours plus intensément chaque fois! C’est trop génial!!!

Ceux avec qui j’ai fait cet exercice ont tous vu des changements positifs dans leur vie et ça c’est le plus beau cadeau dans tout ça!!! Je l’ai même utilisé pendant que mon fils faisait des cauchemars et il a cessé de pleurer et a continué à dormir paisiblement!

Je trouve juste drôle que j’ai beaucoup plus de facilité à le mettre en application pour les autres que pour moi-même. Pour l’instant, je le fais pour moi et mon amie en même temps, j’ai l’impression que c’est plus efficace… ou pas. Lolll

En tout cas, ce n’est que le début, mais c’est une avenue vraiment agréable à explorer!!! Merci infiniment Alexandre pour ton implication à trouver et développer des outils aussi puissants!!! Que de matériel à appliquer et expérimenter! Merci de partager tes découvertes dans une simplicité étonnante, avec un super humour et pour des résultats très surprenants et appréciés! C’est fascinant à quel point des exercices aussi faciles à faire produisent des changements aussi majeurs! C’est un des plus beaux cadeaux de la vie d’avoir le plaisir de te rencontrer et de vivre tes enseignements!!! Merci mille fois!!! »

-XxX-

Alexandre

2016-02-08T19:44:42-05:00

Bonjour à vous,

Je remercie sincèrement Alexandre et les techniques qu’il nous enseigne.

Depuis l’atelier de Québec, je suis plus conscient des états de stress et je suis vraiment content de pouvoir utiliser ces techniques tous les jours. Elles m’aident beaucoup à supprimer ces pensées, croyances. Cela m’aide à avancer, à changer mon état négatif et à le transformer en motivation.

Ça peut paraître anodin, mais à 36 ans, j’ai enfin arrêté de me ronger les ongles. Je le faisais depuis mon enfance. C’est comme libératoire.

J’ai testé la technique du ninja par Skype pour supprimer une croyance de longue date à ma mère qui vit en France à 6000 km de chez moi. Lorsque je l’ai « traitée », elle a senti un apaisement, soulagement et une phrase qui lui disait : « cette maladie, ce n’est pas pour toi ». Elle était vraiment contente, ce n’est pas son mental qui lui a soufflé cette phrase. Vraiment cool.

Autrement, j’ai traité une phobie des araignées à une amie et une phobie de la foule à un ami en moins de 3 minutes chacun par l’hyperprésence.

Mon neveu de 3 ans avait la grippe, était vraiment malade et a retrouvé la forme le lendemain « comme par magie ».

Je ne compte plus le nombre de personnes que j’aide par ces moyens. Je suis tellement content, c’est vraiment génial.
J’ai l’intention de développer une clientèle pour aider d’autres personnes à se libérer de leur prison mentale.

Je me supprime toutes mes croyances et pensées limitantes et je ne garde que les meilleures. Je me suis rendu compte qu’en fait, le passé n’existe plus, pas besoin d’y penser, c’est fait. Lorsque je stresse au futur, je supprime cette peur, je reviens au moment présent, je suis plus soulagé, serein et plus confiant dans mes intentions. Du coup, j’agis vers la création de ma vie.

Je pratique tous les jours l’hyperprésence ultime, et c’est de plus en plus facile, rapide et intense de le ressentir.

Je l’utilise pour m’endormir, et c’est vraiment efficace.

Pour rire, j’utilise aussi la TDSM dans la réalité lorsque j’ai une chanson dans la tête que je veux me débarrasser. Et ça marche vraiment bien.

Si j’ai des pensées, des souvenirs désagréables du passé qui me reviennent, c’est maintenant très facile de les enlever, parce qu’elles n’existent pas.

J’ai tellement plus de paix dans ma vie de tous les jours. J’ai parfois des rechutes, mais je parviens mieux à accepter ce qui est.

J’aime bien mélanger différentes techniques.

Je dois avouer que je suis tellement convaincu de l’efficacité des techniques, que je suis un peu tannant à vouloir aider les gens. J’ai compris et maintenant, je demande à la personne si elle veut vivre une expérience libératoire.

Voilà quelques réflexions et expériences que je vis depuis Québec.

Merci pour tout et bon atelier à Montréal.

Amicalement

Marie-Josée

2016-02-08T19:44:13-05:00

Bonjour Alexandre,

Je voulais d’abord te remercier pour tout.

Voici mon vécu suite à l’évènement de mon garçon.

C’était jeudi il y a deux jours. Vers 17h00, j’étais en route vers la maison quand mon conjoint m’a téléphoné pour me dire que mon garçon était à l’urgence pour des brûlures suite à une explosion survenue en voulant éteindre un feu d’huile, avec de l’eau. Dans la voiture, j’avoue avoir paniqué en me rendant à l’hôpital, car je m’imaginais toutes sortes de scénarios.

Rendue à l’hôpital, je suis entrée dans la salle à l’urgence où environ 4 ou 5 infirmières étaient affairées autour de lui. J’ai alors vu mon garçon, le visage couvert de gaze blanche et les deux bras couverts également de linges blancs. Les infirmières mettaient de l’eau sur les gazes et linges en continu.

J’ai eu l’impression d’avoir un coup de poignard dans le cœur. Ils m’ont permis de m’approcher à côté de sa tête pour me montrer l’ampleur des dégâts. Pendait que j’avançais, l’histoire de quelques secondes à peine, il m’est passé plusieurs choses en tête.

J’ai alors mis ma main sur son épaule intacte et là, je me suis dit : « Non, je ne l’aiderai pas de cette façon, je dois faire le vide… » C’est là qu’un « shloouuuk!!! » s’est fait. Je me suis sentie connectée à la « patente » et le vide s’est fait. Et tu sais ce que j’ai fait durant les deux heures qui ont suivi? Et bien « EEERRIEN »! comme tu le dis si bien.

J’étais, je crois, dans un état d’éveil silencieux, paisible, zen, malgré l’hyper souffrance de mon garçon. Je lui parlais doucement en lui demandant de me regarder et de prendre de grandes respirations profondes. Je lui disais de se concentrer sur sa respiration. Je lui disais que j’étais avec lui. Même lorsque son regard rempli de douleur fixait le mien, je ressentais une immense compassion, un amour infini, mais aucun pleur, aucun maux de ventre, aucune peur du futur ne m’a envahie une seule minute.

En fait, il n’y avait aucun futur et aucun passé sur les circonstances de l’évènement. Il n’y avait que le présent. Il a souffert bien sûr. J’ai fait l’intervention silencieuse sans penser à lui enlever la douleur, et à d’autres moments, j’essayais en émettant l’intention de lui enlever la douleur, mais comme cela ne fonctionnait pas, j’ai décidé de ne rien faire d’autre que le « EEERRIEN ».

Lorsque les calmants ont finalement fait effet, après avoir terminé de faire tous les traitements et pansements, la douleur n’est JAMAIS revenue à un niveau de plus de 2-3 sur 10. Il a très bien dormi la nuit suivante. Et le lendemain, il est revenu à la maison et honnêtement je n’en revenais pas comment il était très bien. Et crois-moi, je ne banalise pas ses blessures.

Bien sûr que les médicaments ont eu un effet sur lui, mais sa guérison extrêmement rapide est absolument miraculeuse. Et mon état à moi aussi est miraculeux. C’est clair que je n’aurais jamais été si calme avant d’avoir utilisé tes techniques.

Quand j’y repense, c’était un peu comme si j’étais à l’extérieur de ce qui se passait tout en étant là. Je ne me suis pas vue sur un nuage au-dessus de nous comme on voit dans les films ou comme je l’imaginais. C’était plus subtil que cela. C’était plus comme si j’observais ce que je vivais en le vivant. Je ne sais pas comment le décrire différemment.

Voilà comment les états d’éveil même non permanents peuvent être EXTRÊMEMENT utiles!

Merci mille fois et tu peux être certain que je serai des vôtres la semaine prochaine à Montréal.

Voilà.

Merci encore et j’ai bien hâte à en fin de semaine !

Bonne fin de journée !

Isabelle S., Québec

2016-02-08T19:43:40-05:00

Bonjour,

Si vous êtes en train de lire ces lignes, c’est que :
– vous êtes intéressé par le développement personnel
– vous voulez voir le feeling des autres pour vous rassurer.

Eh bien !

Rassurez-vous !

Alexandre est le meilleur formateur que j’ai rencontré et que vous allez rencontrer.

Il est un homme d’une grande générosité, unique, simple, amusant, lumineux, honnête. Très honnête. Lorsque je dis grande générosité, je parle d’une générosité dans tous les sens du mot. Autant : du partage de ses connaissances, de sa disponibilité, de son accueil du cœur et du petit prix de ses formations pour l’offrir à plus de monde possible.

Ses exercices sont d’une simplicité désarmante et tellement puissante. Rien à voir avec n’importe quelles autres techniques, ni même avec le EFT qui est beaucoup plus long et lourd.
J’ai retrouvé un état de « grâce intérieure » avec mes formations d’Alexandre. C’est une grande paix intérieure, je me sens immense, connectée à tout ce qui m’entoure. Et je revis cet état, chez moi, avec les pratiques des exercices à Alexandre.

À mon deuxième cours, cet état a été plus profond, plus doux. Je ne sentais plus mon corps… Comme s’il était dans l’espace, l’univers. Le visuel, le son, tout, tout ce qui m’entoure est moi. Résultats à long terme : calme, paix, harmonie. Je ressens tellement les autres. Certains événements désagréables du passé, ne m’atteignent plus. J’aime les autres tels qu’ils sont et je les trouve beaux.

Maintenant, je pratique… pratique… pratique… D’ailleurs, je vais à la formation à Montréal. À suivre !
Merci Alexandre d’exister !!!! Oui, oui !
Merci à la vie de t’avoir mis sur ma route.

D’une personne très reconnaissante des années de travail et de recherches que tu as faites pour nous ouvrir ces merveilles!!!!

Eh que je suis chanceuse ! Merci Alexandre! Continue !

Angèle Desfossés

2016-02-08T19:42:13-05:00

Bonjour Alexandre,

Tu as vraiment senti mon désir de partager avec toi comment je me sens.

Premièrement le dimanche j’ai pris conscience que mon corps entre les épaules et ma tête était coupé, car lors d’un traitement de physio, la physiothérapeute m’a dit qu’il y avait une barre horizontale au bas du cou et ce dimanche matin durant le cours j’ai réalisé que je m’étais coupé de mon cœur pour me protéger. Lorsque j’ai acheté ton livre la fin de semaine accomplir l’impossible tu m’avais dédicacé ouvre ton cœur…… et le déclic s’est fait. C’est là que j’ai pris conscience que j’avais fermé mon cœur pour ne plus avoir mal. Donc, de plus en plus mal entre le cœur et la tête. J’ai annulé mes rendez-vous chez la physio et je sais maintenant que j’ai la capacité de me guérir avec tout ce que tu nous enseignes.

J’ai commencé le soir avant de me coucher le truc de la main molle que je mets à la hauteur de mon cou et je déplace aussi en arrière de la tête et je dis à mes muscles de relâcher tout en étant en hyperprésence et il arrive que mes 2 bras shake et que mon corps shake de partout, je sens vraiment relâcher mon corps il y a toujours des relâchements qui se font à chaque soir et je dors beaucoup mieux depuis et le matin la levée est de plus en plus flexible. Et je fais la technique de l’épaule pour la faillite qui diminue d’intensité mais l’émotion est encore là mais moins présente. Je vais y arriver. Je suis plus dans l’acceptation maintenant dans tout, j’ai pris conscience que j’ai accumulé au fil des ans des émotions non réglées.

J’ai pratiqué sur ma fille l’intervention silencieuse pour son mal à l’épaule. Elle avait mal à une cuisse que je ne savais pas au moment que j’ai débuté, car je travaillais son mal à l’épaule et c’est après qu’elle m’a informée qu’une cage de chien était tombée sur sa cuisse et m’a montré son bleu je dirais de 6 pouces de haut par 3 pouces de largeur et son mal avait disparu, pour son cou/épaule son mal a changé d’endroit en descendant par en arrière et je lui ai montré la technique de l’épaule qu’elle fait maintenant.

Sur ce que je viens de t’écrire si tu as des suggestions à me donner pour m’améliorer encore davantage, je suis ouverte à tout.

Si ce courriel est pertinent tu peux t’en servir pour partager.

Vis une merveilleuse journée !

Je remercie la vie de t’avoir mis sur ma route !

Julie

2016-02-08T19:41:38-05:00

Quelques jours après l’atelier sur l’illumination qu’elle faisait pour la deuxième fois en un mois :

Cher Alexandre,

J’ai encore de vieux réflexes de dire ou de penser que quelque chose me dérange et quand je le dis/pense, je souris parce que je ne ressens RIEN.
C’est la paix toujours, la joie souvent, l’humour à l’occasion. Pas de wow, je ne lévite pas hihihi

J’ai encore des pensées, mais j’ai l’impression que c’est plus une habitude qu’autre chose. Elles passent. J’ai remarqué aussi que j’ai encore des réflexes/habitudes de peur/protection mais la peur ou les émotions ne sont plus. Cette paix est réelle. Ce n’est pas quelque chose que je désire ou crois, c’est là.

Aujourd’hui je suis arrivée en retard à une grosse réunion et je suis allée m’asseoir et je ne pensais absolument à RIEN.
Pas de gêne, pas de culpabilité.

Je ne ressens plus la lourdeur/fatigue de fond (que j’ai ressentie toute ma vie!)
La fin de semaine m’a autant apporté au niveau de la gratitude reçue des participants avec qui j’ai eu des échanges enrichissants, au niveau personnel aussi. J’ai été témoin privilégiée de moments magiques.

Je suis plus en mesure d’aider les gens vivant du stress et de l’anxiété.

Je souhaite pouvoir leur apporter le maximum d’outils…

Merci de ta confiance… de ta générosité, et merci pour tes patientes réponses à mes nombreuses interrogations… tu es un ange.

… et… je vis… de merveilleuses… journées…! »

Un peu plus tard :

Alexandre je suis chanceuse je ne fais pas vraiment les exercices et j’ai des résultats qui durent…

Quelle joie!

Louisane Venne Landry

2016-02-08T19:40:50-05:00

Allô Alexandre !

J’avais envie de te partager mes expériences dans l’enseignement de tes techniques. C’est magique ! J’ai donné une mise à jour à des anciens étudiants, 13 personnes.

Nous avons pratiqué, ancrage au corps, hyperprésence et pleine conscience… intervention silencieuse ! WOW, des résultats extraordinaires ! Des symptômes présents depuis des années qui s’estompent, des vertèbres qui se réalignent, des émotions très fortes parties, etc. !! 100% de résultats !! Merci !!!

Je l’enseigne aussi à mes clients et il y a eu des synchronicités magiques.

De plus, lorsque j’amène mes clients en hypnose, je peux les faire communiquer avec leur âme et leur Soi Supérieur… hypnose assez profonde. Lorsque nous parlons au Soi supérieur, ses commentaires sont toujours d’accepter, de lâcher prise, de ne pas mettre trop d’importance sur les drames du quotidien et que l’attitude est essentielle.

Je me suis permis, après avoir enseigné tes exercices à certains clients, de demander à leur Soi supérieur, si tes exercices étaient une pratique propice pour atteindre les états recommandés… et la réponse a été unanimement OUI !

J’ai demandé si c’était possible de les améliorer, et la réponse est NON, très bien comme ça ! Je vois toujours une très grande différence entre les propos de l’âme et du soi supérieur. L’âme est souvent encore prise dans des souffrances et croyances, tandis que le Soi supérieur est toujours très détaché et explique que l’acceptation, le lâcher prise et le changement de regard sont la solution et les attitudes libératrices.

Je suis si heureuse d’avoir des outils concrets à transmettre. Même si je connaissais l’ancrage au corps, la pleine conscience… faire les 3 étapes, voir la magie de l’intervention silencieuse me remplissent de gratitude et de soulagement. Je savais que cela pouvait être simple.

Denis

2016-02-08T19:40:07-05:00

Bonjour Alexandre,

Je t’écris donc pour te donner mon feed-back, suite à ton atelier à Montréal et répondre à tes questions.

D’abord ça va très bien merci. J’ai adoré aussi être dans ton espace, enfin un gars du Québec qui chemine dans la direction que je vais, depuis plus de quarante ans.

Oui je peux dire que je pratique beaucoup. En fait les exercices que je pratique le plus depuis la fin de l’atelier sont, celui d’habiter son corps, l’hyperprésence, et laisser entrer la vie avec grâce et légèreté. Je vais pratiquer les autres ensuite en relisant bien le cahier d’exercices reçu. Je t’écrirai par la suite pour t’en faire part.

Oui c’est sûr qu’il y a eu des changements psychologiques et émotionnels qui se sont produits en faisant les exercices en duo. Je dirais que je ressens beaucoup plus de liberté intérieurement, plus de légèreté, moins de tensions et de stress. Plus de facilité à communiquer mes idées, mes émotions, mes difficultés avec un autre être humain.

Oui, je dirais que cet état de bien-être se maintient depuis l’atelier. Mais je dirais aussi que mon désir de créer cet état de liberté intérieur, de bien-être, a considérablement augmenté suite à cet atelier, jusqu’à vouloir le créer et le maintenir dans toutes mes activités quotidiennes, là où est le vrai défi. Quant à mes souvenirs passés, mes pires souvenirs, j’ai besoin de pratiquer encore plus, je t’en reparlerai plus tard.

Oui j’ai vécu des changements comme je l’ai dit précédemment. En fait ton atelier a ouvert beaucoup de « portes » en moi, beaucoup de prises de conscience au sujet de la vie, de la liberté, du bien-être que l’on peut créer facilement, avec de simples exercices, de simples questions, qui rentrent, comme un scalpel, dans la chair de l’esprit ou du mental, pour enlever ce qui n’est pas nécessaire.

Oui il y a une expérience qui m’a surpris lors d’un exercice, avec quelques participantes; c’est de leur dire vraiment ce que je ressentais, sur des choses que je n’osais vraiment pas dire concernant le sexe opposé. Ça sortait facilement et j’avais du plaisir à le communiquer. Ouf que ça fait du bien!

Oui je peux dire que j’ai vécu lors de cet atelier, des états d’éveil ou de bien-être. J’écris cela parce qu’il me semble que ces deux jours ont tellement passé vite, même que par moment tes explications semblaient passées trop vite, tellement j’étais absorbé à chaque instant. C’est pas pour rien que j’étais le premier assis devant toi, lors de ces deux jours.

Je réalise que suite à cet atelier, nous devons constamment pratiquer et appliquer, et ce dans chacune de nos activités, aussi banale que soit-elle, car cet état d’éveil que nous avons perdu est déjà là, quelque part enfoui en nous, attendant juste le moment propice pour se stabiliser dans notre expérience de vivre. J’écoutais hier une vidéo de Tony Parson sur YouTube.

Il disait qu’au moment où l’être humain s’identifie à un JE ou à un MOI, c’est là que commence l’illusion ou la quête du chercheur d’éveil ou de l’illumination. Le langage aussi n’aide pas dans ce sens, avec tous les pronoms possessifs, genre, c’est MA voiture, c’est MON corps, c’est MA vie, c’est MA femme, c’est MA tête, c’est MOI… tout cela nous donne l’illusion que nous avons une VIE alors que nous sommes plutôt LA VIE et que rien ne nous appartient vraiment.

Bref, comme certain éveillés le disent, l’ÉVEIL c’est quand on réalise qu’il n’y a plus personne qui s’éveille. On a cru celui ou celle qui nous a dit, regarde dans le miroir, c’est toi ça, à trois pieds du miroir. Et on l’a cru. On a pris le visage dans le miroir, on l’a viré à l’envers, car il nous regarde, et on se l’est collé sur le visage. C’est un bref aperçu du travail de Douglas Harding, la Vision sans tête, que vous pouvez aussi regarder sur YouTube.

Voilà pour l’instant mon feed-back sur ton atelier Alexandre.

Merci beaucoup pour ta présence et le partage de toutes tes belles expériences.

A bientôt

Johanne

2016-02-08T19:39:01-05:00

Une semaine et demie après l’atelier :

 

Bonjour Alexandre,

Mieux vaut tard que jamais… 😉

Je suis la petite souris de Québec qui a vécu l’illumination « à retardement » 😉

Premièrement, je dois te dire que j’ai adoré mon expérience!!! L’état dans lequel je me suis trouvée à ce moment-là était extraordinaire, comme si j’avais une surcharge d’énergie tellement intense que j’avais un besoin de sauter, courir, rire, explorer (dans ce cas-ci, l’hôtel) pour dépenser le trop plein.

Alors après la démonstration, je suis partie en cavale monter les escaliers en courant, j’ai fait l’aller-retour des 2 étages pour finalement atterrir dans le hall en haut et être émerveillée par la fabuleuse énergie que je ressentais.

Tout était extraordinairement beau! Mais on s’entend que même le pallier en haut de l’escalier me fascinait par sa beauté… chose que je n’ai jamais ressentie avant dans le haut d’un escalier… hahaha! J’y repense et je ris encore.

J’étais comme une enfant émerveillée par tout! Je me suis même regardée dans le miroir et j’étais fascinée par la lumière que je voyais dans mes yeux. J’avais juste le goût de rire et m’amuser, je ressentais une joie intense, de l’amour et de la gratitude pour tout!

J’aurais aimé que cet état demeure, mais ça s’est quand même calmé. Tu m’avais justement dit, que mon corps s’adapterait à ma nouvelle réalité et que ce ne serait pas toujours aussi intense.

J’ai remarqué quelques changements dans ma vie quotidienne depuis. Mon intuition et mon ressenti se sont grandement développés. La première fois que je suis retournée me promener dans la nature après cette expérience, je suis arrivée à un endroit que j’aime beaucoup où je vais régulièrement recharger mes « batteries » et lorsque je suis arrivée le soleil illuminait sur les feuilles jaune doré qui couvraient le sol, c’était tellement beau!! J’ai ressenti une joie, un silence intérieur et un amour tellement intense que j’en ai eu les larmes aux yeux.

J’avais l’impression de ressentir la connexion avec les arbres et tout ce qui m’entourait. Chaque fois que mon regard se posait sur un élément de la nature je ressentais des palpitations au niveau des chakras du cœur et de la gorge. J’avais également une sensation de « buzz » et de vibration agréable dans tout mon corps. Avant j’avais besoin de faire toutes les étapes que tu nous as enseignées pour retrouver l’état de paix intérieure (silence) et maintenant je n’ai qu’à contempler pour retrouver ce même état. Ce qui a également changé, c’est que je peux percevoir les minuscules particules en mouvement qui composent le vide, c’est fascinant.

Je tiens à te remercier du fond du cœur pour toutes ces merveilleuses expériences que tu nous permets de vivre. Je t’en suis très reconnaissante et je continue à mettre en pratique tout ce que tu nous enseignes puisque j’en ressens vraiment d’énormes bienfaits.

Amicalement

Caroline Drolet

2016-02-08T19:38:24-05:00

Bonjour Alexandre,

Je tiens à te remercier du partage de tes techniques simples, efficaces et qui créent des changements durables. J’ai suivi ton atelier dans un but personnel et professionnel à la fois. Alors voici les changements que je vis sur ces deux plans.

Sur le plan personnel ce qui se démarque le plus c’est que le temps n’a plus d’emprise sur ma vie, j’ai la maîtrise sur le temps et ce sans aucun effort, j’accomplis deux fois plus de choses, deux fois plus rapidement et sans stress. Intérieurement je me sens beaucoup plus calme et patiente ce qui est tout à fait merveilleux pour une maman de jumeaux qui sont dans leur phase terrible two!

J’ai déjà vécu il y a 13 ans un état de conscience d’éveil que je n’arrivais plus à retrouver avec la même intensité et depuis ton atelier je peux revivre ces états de conscience d’une manière plus groundée!

Les oppositions telles que bien/mal, mental/âme, normal/anormal se sont unifiées c’est à dire que la dualité, l’indécision ont disparu et je me sens complète pouvant apprécier tout ce qui est, sans jugement. Le flot de pensées s’est réduit considérablement me permettant d’être dans le flot de la vie!

Sur le plan professionnel encore plus génial! Je suis coach de vie, tarologue, numérologue, maître reiki et j’ai bâti une formation de développement personnel, bref cela fait longtemps que j’étudie et pratique tout ce qui concerne l’évolution de l’être humain.

Et là, par la simple pleine présence (bref en faisant rien) en quelques minutes je libère plusieurs personnes à la fois de pensée limitantes, d’émotions lourdes et le plus fascinant de douleurs physiques qui durent depuis un certain temps. Les réactions sont tellement drôles, les gens en reviennent tout simplement pas.

Il me reste à vérifier si cela dure dans le temps! Enfin je peux servir la vie comme je l’ai toujours fait mais avec plus de facilité, d’aisance et en aidant un plus grand nombre de personnes à la fois. Merci à la vie que nos chemins se soient croisés et qui assurément se recroiseront.

Merci Alexandre.

Josée

2016-02-08T19:37:24-05:00

Allo Alexandre Nancy et Julie,

Super de belle fin de semaine ! Ma vie va de mieux en mieux les choses se placent sans que j’aie besoin d’y penser, je parle plus avec mon cœur je joue plus avec mes élèves. C’est merveilleux mon visage rayonne plus j’ai un sourire quasi permanent. Quelques chatouilles dans le cou qui montent vers la tête et mon corps se place moi aussi. Je sens que je me retiens un tantinet pour savourer chaque moment.

Merci à toi Alexandre à toi merveilleuse Nancy et à toute l’équipe derrière tout ça!!!

Merveilleuse journée!!!

 

 

Trois mois après l’atelier :

 

Il y a plus de choses qui bougent encore je vais de mieux en mieux et c’est merveilleux ça ne fait que commencer gros bec à toute l’équipe super de beau travail.

Gilles

2016-02-08T19:36:45-05:00

Bonjour Alexandre,

Oui j’ai pratiqué la TDSM cette semaine, ça m’a apporté plus de profondeur en moi, plus d’ouverture aux choses extérieures.
J’étais un adepte de la méditation traditionnelle, maintenant je me suis converti à la TDSM, plus facile plus vite à trouver la paix intérieure ainsi que tout le reste tout s’englobe d’une façon calme.
Je lis une peu tous les jours les notes je ne veux pas perdre l’essence des pratiques que tu nous as si bien enseignées.
Dans les semaines qui vont suivre, je vais pratiquer tes méthodes avec différentes personnes.
Merci pour le cours j’ai bien apprécié.

 

Trois mois après l’atelier :

 

Je suis très heureux d’avoir au Québec une personne comme Alexandre, humble et intègre, s’il y a d’autres ateliers j’aimerais être au courant, j’ai vu comment il fait du bien à des personnes, bravo, sur ce fait, je vous souhaite à votre équipe une merveilleuse année 2015.

Manon Sabrina Launière

2016-02-08T19:36:00-05:00

– Comment allez-vous ?

Très bien!

 

– Est-ce que vous pratiquez un peu ?

Oui j’ai pratiqué sur différents sujets autant la technique de la main EFT, que le TDSM et je me suis rendu compte que j’avais des besoins si grands que je n’arrivais pas à les combler.

 

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?0

 J’ai eu des changements physiques (mal de tête durant l’atelier et rendue chez moi je me suis rendu compte que j’ai mal à un pied et aussi une très grande fatigue), psychologique ce fut comme si j’étais droguée y’avait plein de choses qui ne faisaient plus sens.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (ça fait plus de 24 heures… je vérifierai aussi plus tard dans le temps)

Oh que OUI!  La sensation d’être droguée est encore présente, je dis des choses qui ne me ressemblent pas, un élan beaucoup plus grand (action je dirais), un peu perdue aussi par moments car je ne fais pas les choses comme avant. Une écoute beaucoup plus active, présente, sans jugement de ce que l’autre me partage (moins de bla, bla dans ma tête, loll).

 

– Quand vous pensez à vos souvenirs passés, incluant vos pires souvenirs, êtes-vous toujours en paix en y pensant ? Sont-ils toujours complètement libres de toute charge émotionnelle ?

Je te dirais que cette partie-là de ma vie était beaucoup en paix, donc elle l’est encore plus.

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

Oui comme je te disais la sensation d’être droguée m’a ramené ma première expérience de drogue que j’avais faite à 16 ans et voilà quelques mois une amie m’avait parlé d’une drogue qui faisait tomber les murs et selon ce qu’elle m’avait partagé c’est ce que j’ai vécu. Mais en passant je ne prends plus aucune drogue depuis des années, car j’avais eu peur de ce que je percevais. Et en le vivant durant l’atelier je me suis dit « Oh non, mon Dieu pas encore ça » LOLL. C’est comme si les murs tombaient, ton exemple des dominos que tout s’écroule ben… y’a une partie qui est tombée. Et en passant j’ai toujours su que j’avais des SUPER capacités mais j’en avais peur donc… Tu sais quand tu entends la sonnerie d’un cadran à peine perceptible de l’autre côté de l’appart et qu’on dirait qu’il est chez vous ;).

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ? Avez-vous développé de nouvelles compétences ou amélioré des compétences que vous possédiez déjà ?

 Je crois que c’est la sensation de drogue qui m’a plus marquée, je n’aurais pas cru vivre ça. Malgré que je n’avais pas d’attentes. Et je te dirais que je me sens dans un élan de vouloir concrétiser mes rêves soit de voyager partout sur la planète et présentement j’ai le projet de partir pour l’hiver en road trip. Mais je ne voyais pas de solution car mes finances faisaient dur. J’ai donc eu l’élan d’offrir mes services pour le temps que je parte, une création spontanée. Réalisable ou pas, je te dirais qu’il y a une partie de moi qui sait que ça se concrétise et une autre se dit ben fuck je risque le tout pour le tout, comme si je n’ai plus aucune barrière et rien ne me fera revirer de bord. Je me sens décidée plus que jamais.

 

– Est-ce que vous avez vécu des états d’éveil ?

Je crois que oui!

 

– Comment vous sentez-vous présentement dans votre quotidien ? Qu’est-ce qui a changé dans votre expérience de votre quotidien ?

 Mon quotidien je te dirais que je trouvais bien silencieux mon chez-moi quand je suis arrivée (c’est un endroit calme, mais là on aurait dit que c’était plus). J’avais comme de la difficulté avec cette sensation à quelque part, même si je recherchais ça, loll. Une sensation d’entendre plus, mon goûter aussi a changé me semble que je goûte plus, de sentir plus mon corps où il a des douleurs, plus ricaneuse, y’a rien qui me dérange style le garage m’a prêté une superbe voiture jaune mal peinturée avec plein d’autocollants et je te dirais que je m’en fous, normalement je me serais cachée et là quand les gens me disent « ouais le garage t’a prêté toute qu’une voiture ». Je ris et je leur dis « Ouais elle est lette hein!! »

Merci à toi Alexandre pour tout ce beau travail que tu fais. Je te dirais que je ne voulais plus faire d’ateliers, car comme toi j’en ai vu et fait plusieurs et je n’avais jamais des résultats, des changements qui duraient, quelques jours après et sans plus. Je revenais celle qui avait participé avant, c’est ce que je croyais, car on change toujours. Mais la différence avec toi je sens que ça change et je me suis rendu compte que je te fais confiance et ça pour moi c’est un immense plus, car je ne fais pas facilement confiance au genre humain loll (ça m’a permis de faire la paix avec). Et en te voyant en fin de semaine j’ai revu le même gars que quand j’avais fait l’atelier « Payez ce que vous voulez » voilà 2 ans, pour moi c’est un gros indicateur de la personne. Donc… continue!

 

 

 

Une semaine plus tard :

 

Re-bonjour Alexandre,

Comme tu disais les sensations de drogue se sont dissipées mais aussitôt que je fais l’hyperprésence du silence dans mon intérieur on dirait que c’est cet état qui s’installe. Et j’ai remarqué que je ne devais pas le faire avant de me coucher car ça me tient réveillée (et à vrai dire je ne connaissais pas l’insomnie donc… le jour, loll).  Ce que je trouve agréable quand je le fais en traitement (massothérapie) en présence de l’autre, je deviens un avec l’autre, j’adore ça. Y’a comme plus rien qui existe, seulement nous. C’est ce que la massothérapie m’apportait beaucoup par le passé cette présence et là on dirait que c’est plus prononcé, plus enveloppant, je vis pratiquement le massage que je fais à l’autre assez spécial. Une dame entre autres, son massage était tellement dans la détente profonde que je le ressentais dans mon corps, c’était tellement bon incroyable. J’ai même vu de la couleur qui sortait de mes mains en lui faisant son traitement et elle m’a dit quand tu étais au niveau de ma tête il avait une couleur et j’ai parti à rire car c’était la couleur que j’avais vue. Et par la suite j’ai vu un gars et je voyais une couleur au niveau de sa tête (pas la même en passant loll). J’ai bien aimé voir ça.

Fait que! Le silence intérieur m’apporte énormément. Une chose en lien avec le silence et mon mental ce que je trouve intéressant c’est de voir tout le bla bla qu’il fait et de me sentir full mal dans mon ventre et de le laisser dire. C’est comme si je n’attache pas d’importance et aujourd’hui en lien avec ce que j’avais vécu la veille (avec mon mental) j’ai décidé de faire un petit travail avec les peurs qu’il me donnait et ce qui est sorti en lui posant des questions, c’est : qu’il n’existerait plus si je laissais tomber toute mes peurs. Wouah!!! Quelque chose!

J’ai bien ri.

Donc pour répondre à ta question le travail continue, je sens l’action qui est bien présente et j’adore ça. Y’a un élan de vie qui me pousse plus en avant et ce en confiance. Et comme je te disais je dis des choses que je ne disais pas avant comme : « mon amie t’es drôle » (en me parlant à moi-même et ce devant les gens, loll). Je dédramatise beaucoup et ris beaucoup plus de moi qu’avant, plus léger oum… que ça fait du bien.

Sur ce à bientôt Alexandre!!!

Et merci beaucoup encore.

 

 

3 semaines plus tard :

 

Bonsoir Alexandre,

Un petit partage de mon moment. Comme je n’arrivais pas à dormir, j’ai décidé de faire un petit TDSM et ça m’a fait prendre conscience de certaines choses.

Je me rends compte que ton atelier est un de mes plus beaux cadeaux que je me suis offert depuis des années. Donc… un immense merci à toi et à moi 😉 !!! Ça fait du bien de sentir toute la liberté que le TDSM peut nous faire contacter c’est WOW! tout ça.

Je te dirais que ma 2ième expérience de l’atelier fut très différente de la première.  Et sincèrement j’avais l’impression qu’il ne s’était rien passé, erreur. J’ai de la difficulté à exprimer ce qui s’est passé, car c’est passé justement. Je vis les choses intensément dans mon moment et ensuite quand j’essaie de partager mes prises de conscience ou autre, on dirait que ça ne fait plus sens, c’est comme si ce que je dis n’a pas rapport. Assez spécial le phénomène. Et l’élan de t’écrire ce soir je sais que ça va dans le même sens, car si j’aurais attendu à demain, je ne t’aurais probablement pas écrit (loll). C’est de saisir l’instant présent je crois ;).

Voilà c’est tout. Au plaisir Alexandre c’est un honneur pour moi de te connaître (si on peut dire ça ainsi), je devrais spécifier ceci : c’est que depuis des années on dirait que je connais tous les gens que je rencontre dans ma vie. Je deviens vite familière, loll.

Bonne fin de soirée et bonne journée!

 

 

Deux semaines plus tard :

 

Bonjour Alexandre,

Depuis les ateliers, il a plein de choses qui bougent et j’adore tout simplement. Je continue de faire les techniques à l’occasion quand j’en ressens le besoin, que ce soit EFT, TDSM, tout quoi!

J’étais rendue là dans ma vie et c’est super! Je réalise un rêve d’aller passer 6 mois dans le sud pour l’hiver et c’est du concret malgré les apparences de ne pas avoir assez d’argent, je plonge à fond dans mon instant et ma vie. Je trip! Je me rends compte de plus en plus de ma grandeur d’être, je vois, apprécie ce que je suis et accepte que je suis différente avec mes idées de grandeurs.

Tout est facile, léger, simple et tellement dans l’instant que c’est magique. J’apprends encore plus à lâcher prise, j’envoie ce que je désire et VLAN tout arrive au-delà de mes espérances. Je vais t’avouer aussi que je sens les gens plus calmes en ma présence ex: ma mère normalement aurait fait une crise lors d’une rencontre familiale et non rien, tout le monde était surpris de la voir aussi calme et sereine. Et souvent on redoute les rencontre, t’imagines la transformation, wow! Tout simplement. Même moi quand je suis avec je viens toute mal dans mon plexus et là RIEN. J’en suis ébahie!

Je suis beaucoup dans l’action, calme malgré des fois que ça bouille de l’intérieur je me reconnais pas trop dans tout ça. J’ai eu souvent peur des hauts et des bas que je pouvais vivre et ne me permettais pas de les avoir, ayant eu une mère dépressive, je craignais d’être pareille, ouf! Je me suis enlevé une croyance, loll. Et j’apprends à vivre mes intensités, car je suis une passionnée qui s’éteignait par tout ce qui m’entourait (car la vie c’est… métro, boulot, dodo et c’est sérieux!) et moi je veux m’amuser tout simplement 😉 loll.

Je conclurais en disant que j’ai l’impression de m’avoir donné droit de vivre selon moi et personne d’autre. Que tout est possible et d’oser ma différence.

Belle réalisation pour moi! Je te souhaite une belle continuité dans tout ce que tu entreprends dans le succès. Et te redonne des nouvelles de cette merveilleuse vie que je me dessine à chaque jour de mon existence.

Au plaisir Alexandre!

Josée Tanguay

2016-02-08T19:33:48-05:00

Bonjour! Alexandre

J’ai mis du temps un peu avant de répondre à tes questions… La raison est que je voulais étirer l’expérience afin de te transmettre des réponses plus justes. J’ai beaucoup apprécié ma fin de semaine…. Belle découverte ces techniques simples pour une fille… compliquée… Lolll Alors voilà, je vais répondre à tes questions!! Au plaisir!!

 

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

OUI. Une légèreté…. J’étais déjà quand même dans une bonne passe émotive avant la fin de semaine alors j’imagine que c’est pourquoi je ne me sens pas nécessairement illuminée. Par contre je constate que je ne me sens plus dérangée par des niaiseries qui minaient mon quotidien…

Je me surprends à faire face à des situations qui auparavant m’auraient grugé toute mon énergie… Sur lesquelles j’aurais ruminé des heures voir des jours… Au niveau de ma relation affective, des p’tites choses qui me dérangeaient et qui aujourd’hui n’ont plus aucun pouvoir sur mon humeur… Je l’aime juste encore plus… Plus intense… Et lui eh bien il s’est rapproché…

Au niveau de mes enfants, j’ai une de mes filles qui vit des moments difficiles et je suis détachée de tout ça… Elle a 17 ans alors j’ai bien hâte de lui transmettre mes nouvelles connaissances et j’ai la CERTITUDE qu’elle ira mieux ce qui me permet de ne pas m’inquiéter outre mesure… C’est quand même pas rien… Plus se foutu sentiment de culpabilité envers elles… Merveilleux…

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (ça a fait plus de 24 heures… je vérifierai aussi plus tard dans le temps)

 Mon humeur est ÉGALE!!! T’as pas idée comment c’est contrastant, déstabilisant même lollll…. Mais c’est bon…. 😉

 

– Quand vous pensez à vos souvenirs passés, incluant vos pires souvenirs, êtes-vous toujours en paix en y pensant ? Sont-ils toujours complètement libres de toute charge émotionnelle ?

 J’avais déjà un bon bout de fait… Ça fait 13 ans que je fais toutes sortes de choses pour évoluer… Les trois dernières années ont été particulièrement difficiles, mais j’avais réussi à transcender en grande partie ma plus grande blessure qui était en lien avec l’inceste que j’ai vécu par mon frère, mais surtout le fait qu’il m’ignorait complètement… J’ai enduré ça pendant 28 ans (le fait d’être ignorée)… Si j’y repense aujourd’hui, je suis en paix… LIBRE!!!!!!!!!

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, croyances et/ou façon de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

 Oh! Que oui… Dépendante affective accoté dans barrure en relation me voilà libre, sans peur, ni doute ou mille et une question… WOW! C’est le plus grand changement que je constate d’ailleurs…

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ? Avez-vous développé de nouvelles compétences ou amélioré des compétences que vous possédiez déjà ?

 Combien les exercices sont simples, faciles et… efficaces… WOW!

 

– Est-ce que vous avez vécu des états d’éveil ?

 Oui… je ne vis plus en dualité avec moi-même et quelle facilité j’ai de me mettre dans cet état… c’est extraordinaire…

 

– Comment vous sentez-vous présentement dans votre quotidien ? Qu’est-ce qui a changé dans votre expérience de votre quotidien ?

 Beaucoup plus léger… plus d’appréhension de l’avenir… En parfait accord avec moi… Satisfaction! Et ce sentiment d’amour pour moi et ceux qui m’entourent… un grand calme… et de la reconnaissance… L’envie de partager ces techniques… L’amour de la vie quoi!!!!!

 

Merci beaucoup Alexandre… je suis vraiment bien et ce qui me surprend le plus c’est que ça continue et évolue…

Un gros WOW!!!!!!!

Belle journée à toi… Au plaisir!

Celui qui est maître de lui-même est plus puissant que celui qui est maître du monde……….

 

 

 

Trois mois après l’atelier :

 

De mon côté, j’ai énormément avancé depuis la dernière fois où je t’ai parlé… j’étais  découragée de mon moi-même lolll. En faisant les exercices pour mon essence et la liste de mes talents, ça m’a amenée à créer un p’tit groupe d’entraide (on est 5) une fois par semaine chez moi. Je leur enseigne les techniques que tu m’as enseignées. Ainsi, ça m’oblige à avoir une autodiscipline pour les appliquer et me dépasser… C’est le jour et la nuit…

Alexandre, je n’ai plus de mal-être… Des moments d’inconfort parfois ici et là… Te rends tu comptes que du plus loin que je me souvienne j’ai ce foutu mal être… Et là plus rien… Je suis libre…

Je ne me sens pas flotter pour autant, je suis bien terre à terre, mais je fonctionne de mieux en mieux de jour en jour!!! Ma vie ne s’est pourtant pas transformée pour autant (j’ai pas plus d’argent et je suis toujours célibataire)…

Je vis une stabilité émotive… Ça, ça n’a pas de prix… Je n’ai plus cette impression non plus d’avoir 8 autoroutes dans tête… Je ne suis pas diagnostiquée, mais je suis convaincue que j’ai un TDAH!!! Qui est maintenant chose du passé…

J’ai une meilleure concentration pour les tâches qui me sont plus lourdes moins le fun… Je passe beaucoup moins du coq à l’âne et je suis plus calme… Plus d’énergie… Je suis vraiment satisfaite et j’en fait bénéficier quelques proches… Je crois même avoir mis fin à ma pire dépendance… « dépendance affective »….

Plus d’idées suicidaires… Et j’en passe… Ça a changé ma vie… Un énorme merci Alex… Au plaisir!!!

Aller en haut de la page