Ateliers personnalisés

Ateliers personnalisés2019-10-29T17:06:28-04:00

Max

2017-06-15T16:28:13-04:00

Une semaine et demie après un atelier personnalisé de 3 jours :

 

« – Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

 

Oui, j’ai vécu des changements. Difficile de trouver les mots justes, mais je dirais que rarement je me suis senti aussi bien avec une gang d’inconnus. Je sentais que j’avais droit à cette place et j’étais bien dans cette place. Moi qui arrive généralement à jouer le rôle de celui qui est bien. Physiquement, je ne sais pas, mais curieusement dans les deux derniers ateliers vécus avec Alexandre, chose qui ne m’était jamais arrivée avant, à quatre reprises avec tout le respect qu’il faut, des femmes charmantes m’ont exprimé que j’étais un homme séduisant et charmant. Ç’a fait un drôle d’effet, moi qui habituellement suis habitée par la notion que je suis aimé beaucoup plus par ce que je fais que par ce que je suis. Intérieurement, je me sens rempli d’amour.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? Si oui, lesquels ? (Ça fait plus de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps.)

 

J’avais une grosse semaine d’accompagnement dans des dossiers difficiles, et à ma grande joie, tout s’est déroulé de façon positive et merveilleuse. Il faut dire que depuis l’atelier, j’ai beaucoup pratiqué les techniques (eft positif, relire mes souhaits plusieurs fois chaque matin, respirer par mes chakras, faire de l’auto hypnose et faire de l’hyper présence). Après une semaine et demie, je me sens encore habité par une solidité intérieure qui me porte à longueur de journée. Je n’ai pas l’impression que cela va me quitter.

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, croyances et/ou façons de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ? Si oui, qu’est-ce qui a changé ?

 

Je n’ai pas vécu cela comme des changements, mais plus comme des confirmations de pensées que j’avais, mais que souvent je n’osais pas exprimer (syndrome de l’imposteur). Cet état que j’appelle le droit d’exister m’habite sans défaillance depuis une semaine et demie au point où je me sens rempli de bonheur et de joie et on dirait que ça m’a ajouté une couche de téflon.

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ?

 

J’ai vécu chacune des expériences avec beaucoup d’accueil et de curiosité. Ce qui m’a le plus habité, c’est la simplicité et l’accessibilité des exercices pour tous.

 

– Aimez-vous que ce genre d’atelier soit cette maison ?

 

L’emplacement était parfait, l’atmosphère, le paysage.

 

– Y a-t-il des aspects de votre expérience qui ont été inconfortables, difficiles ou souffrants dans ma façon de travailler ?

 

Non. Merci Alexandre pour ta volonté d’être. »

Anne-Marie Charland

2017-06-15T16:27:16-04:00

« Salut Nancy

 

Je viens de réaliser que je n’ai jamais écrit ce fameux témoignage sur le lien enfant-parent, alors le voilà!

 

Les enfants tannants! Mon plus vieux est un ange, si je n’avais eu que lui, j’aurais cru que j’étais une bonne mère, que j’avais la recette qui marche. Mais, j’en ai eu un deuxième pour me ramener les pieds sur terre. Il m’en fait vraiment baver. Il m’oblige à être autoritaire! Au premier, je n’osais même pas exiger quoi que ce soit, mon fils voulait me faire plaisir et il devançait mes besoins. Mon deuxième me rit au nez et il est fier de moi quand je le chicane.!?!!?!

 

Mais voilà qu’à certains ateliers, j’ai vécu des changements importants et au retour à la maison, mon fils avait changé. Il était plus affectueux, il ne fait plus de crises de colère à taper dans les murs avec ses jouets pour faire plus de bruit. Il devient plus poli et me dit des mots doux et me prend dans ses bras.

 

Je voulais juste souligner ce fait important, quand une mère change, son jeune enfant change aussi! Il manifestait la douleur que j’avais à l’intérieur de moi, quand mon intérieur s’est calmé, il s’est calmé. D’ailleurs, quand je suis plus fatiguée et irritée, il devient automatiquement agité, prenant et intolérant. Ce n’est pas que ma perception qui change, c’est vraiment son attitude. Il manifeste ce que je suis.

 

La solution pour qu’il aille mieux dans ce cas, c’est d’aller mieux moi-même! Quelle belle solution quand même!

 

Bonne soirée! »

Esther

2017-06-15T16:24:56-04:00

« Allô Alexandre,

 

Merci pour ta grande générosité.

 

De plus, je dois dire que tu es le plus fantastique agent immobilier que je connaisse…

 

Le 7 décembre, nous avons travaillé en groupe la vente de mon condo. Hé bien le 1er janvier j’ai accepté une offre d’achat et hier le 7 nous avons signé le contrat. La prise de possession est le 7 avril.  Je crois que dans les machines à sous le triple 7 est gagnant et c’est mon cas…

 

Mes collègues me disent que j’ai une bonne étoile compte tenu du bassin de condos à vendre et de toutes mes problématiques et je leur réponds en souriant, « je sais ». Je reçois encore des mises en demeure pour diverses raisons et même hier un huissier s’est présenté chez moi. Une chance que l’acheteur n’était pas encore arrivé…

 

Si ce n’était que juste pour ça l’investissement de la fin de semaine en valait la peine, mais j’ai retiré bien plus encore.

 

C’est fou pareil…

 

Merci mille fois et salue Nancy de ma part. »

 

Esther

 

Six mois plus tard :

 

« Allô Alexandre,

 

Personnellement comme tu le sais, mais que tu as sûrement oublié, depuis tes formations, laquelle précisément, je dirais celle de juin (2013 ou 14 je ne sais plus), je suis capable de soulager des douleurs. Je ne veux pas dire guérir, car je me garde une petite gêne… mais j’ai fait disparaître des douleurs à des proches qui dataient de plus de 20 ans. À chaque fois je n’y crois pas. Les gens me demandent tous ce que je fais au juste, et le plus hallucinant c’est que je ne fais rien d’autre que de poser mes mains… Ils font tous à peu près le même commentaire à savoir que mes mains sont tellement chaudes alors lorsqu’ils me disent ça, je leur touche le bras et ils constatent qu’elles sont froides…

 

C’est une nouvelle réalité pour moi et je ne veux pas que ça disparaisse, car je fais du bien autour de moi, mais j’ai encore de la difficulté à le croire. Toutefois, je ne peux pas dire ou faire ça à tout le monde, car j’aurais ma chambre dans un hôpital psychiatrique assez vite…

 

Mais si ça c’est devenu possible pour moi, j’ai hâte de voir avec quoi je vais ressortir de ma prochaine fin de semaine de formation.

 

Salut à toi et Nancy. »

Louise Day

2017-06-15T16:24:12-04:00

« Bonjour Alexandre,

 

Il est temps que je t’écrive. Pour te partager toutes les belles choses qui m’arrivent.

 

Suggestion : assois-toi confortablement, car quand j’écris… j’écris longtemps, tout comme toi !

 

En septembre 2014, je me suis inscrite à ton atelier personnalisé de 3 jours. Je sentais que j’avais besoin d’aide pour sortir de mon marasme intérieur, m’extirper de mon sofa et aller de l’avant. Ça faisait plus d’un an qu’il m’accueillait, lui et la TV, et je sentais qu’il fallait que ça cesse. Je détestais cet état d’être et d’inertie, mais je ne savais trop comment m’en sortir. L’atelier personnalisé que tu offrais fut donc ma bouée de sauvetage. Je m’y suis cramponnée avec l’énergie du désespoir.

 

Il faut que je précise que dans l’état où je me trouvais, je n’avais pas assez de motivation ni de volonté pour, justement, utiliser ta technique de motivation…

 

J’avais choisi au tout début de 2014 de libérer consciemment ces mille et une émotions accumulées, stackées au fil des années, et de sauter sur les opportunités qui se présenteraient pour m’aider en ce sens. La technique du taper-main apprise durant l’atelier « Formation de formateurs » (été 2012) est devenue mon outil privilégié dans ce travail de libération. C’est d’ailleurs le seul outil que j’ai utilisé de cet atelier-là, les autres déclenchant systématiquement des torrents de larmes !

 

De plus, j’avais un projet qui devait démarrer à l’automne 2014. J’espérais que mes libérations émotives contribueraient à mon retour à la santé et au dynamisme, et que je remonterais assez mon niveau d’énergie pour sauter à pieds joints dans ce qui me tenait à cœur.

 

Quand j’ai abordé l’atelier personnalisé, mon plus grand souhait était « Mettre fin à ma procrastination ». À ta demande, j’avais décrit exactement ce que cela représentait pour moi, et comment cela prendrait place, c’est-à-dire : méditer, m’étirer et faire de l’exercice à tous les jours. Je pensais que ces trois activités m’aideraient à être mieux dans mon corps, à me sentir mieux dans ma peau et m’apporteraient toute la volonté et la motivation voulues pour aller de l’avant.

 

Connaissant déjà l’efficacité de tes méthodes, je suis arrivée au premier jour de l’atelier, en sept. 2014, confiante, le cœur accroché à cette opportunité ô combien bienvenue !

 

J’ai effectivement mis fin à ma procrastination. À ma grande surprise, cela ne s’est pas manifesté comme je l’avais imaginé. Actuellement, je ne médite, ni m’étire, ni fais de l’exercice à tous les jours…

 

Non pas.

 

Mais je bouge !

 

J’avance !!

 

Et je me sens terriblement bien dans ma peau !!!

 

Comme prévu, j’ai démarré en octobre 2014, le projet qui me tenait à cœur : une formation en constellations familiales. Yé ! Cela s’est fait en douceur et en confiance, grâce à ce que j’ai appris par toi le mois précédent, et pratiqué par la suite.

 

Parce que tu connais l’être humain dans toute son imperfection, tu nous avais jumelés en équipes pour pratiquer. Toujours accrochée à ma bouée, c’est moi qui initiais le mouvement et qui lançais l’invitation à ma partenaire du moment. De jour en jour, ces rendez-vous téléphoniques me sortaient peu à peu de mon inertie. Encore une fois, je reconnaissais la puissance de tes techniques. J’étais heureuse de réaliser que c’était une autre opportunité de procéder aux libérations émotionnelles souhaitées en début d’année.

 

Grâce à ces rendez-vous téléphoniques, j’ai rencontré 3 personnes différentes qui m’ont procuré du bien-être. Puisque je n’arrivais pas à me motiver pour faire la technique par moi-même, ces rendez-vous étaient extrêmement précieux.

 

C’est aussi à cette période-là que j’ai commencé, bien timidement, très très timidement, à utiliser le EFT positif. Mon compagnon quasi quotidien étant le taper-main ou le EFT régulier.

 

Puis… tu as coupé le cordon ! Du coup, je perdais ma bouée de sauvetage. Toutefois, j’avais assez de courage pour constater que j’avais le choix…

 

Le choix de me laisser envahir à nouveau par la procrastination ou le choix d’avancer. Par hasard, j’avais été jumelée à deux reprises avec la même partenaire, Gaétane. Par hasard, j’ai découvert que je me sentais en affinité avec cette personne.

 

Encore une fois, j’ai brisé ma procrastination et j’ai initié le mouvement. J’ai invité Gaétane à continuer à pratiquer avec moi, à raison d’une fois par semaine. Notre sympathie réciproque avait installé un climat de confiance qui nous permettait de contacter et de libérer des émotions profondément enfouies. Nos rencontres téléphoniques duraient une heure ou plus pour un seul souhait ! Nous prenions tout l’espace requis pour accueillir et libérer ce qui voulait se présenter.

 

Par hasard, ce fut aussi pendant que j’étais jumelée avec Gaétane que j’ai pu formuler LE souhait relié à mon projet (la formation citée plus haut) et libérer les résistances/peurs qui me figeaient.

 

Deux jours plus tard, je me présentais au premier module de ma formation avec confiance, le sourire aux lèvres. La veille, j’avais spontanément fait profiter de la technique à une collègue qui, grâce à cela, a déposé un gros poids et est arrivée, elle aussi, le cœur léger.

 

Prises dans nos peurs/résistances, nous avions toutes deux envisagé la possibilité de reporter d’un an notre formation. Sur place, nous avons appris avec stupeur qu’il n’y aurait aucune formation l’an prochain, un autre projet interpellant notre professeur : un 6-mois sabbatique!

 

Merci à toi, à la TDSM, au taper-main et à Gaétane, car sans cela, ma collègue et moi aurions manqué le bateau !

 

Le fait de débuter cette formation passionnante m’a donné l’essor de poursuivre le mouvement et de repousser encore plus loin la procrastination.

 

2015 : mes rendez-vous hebdomadaires avec Gaétane sont devenus de plus en plus précieux. J’aime autant guider que d’être guidée. Nous touchons des souhaits de plus en plus « sensibles ». Nos libérations sont intenses et salutaires.

 

Ces rendez-vous hebdomadaires étaient pour moi aussi motivateurs que « la carotte qui fait avancer l’âne ».

 

Ma passion pour les constellations familiales se maintenait et s’amplifiait. Les prises de conscience s’accumulaient et des libérations profondes se sont manifestées durant ma formation. De module en module (formation aux deux mois), j’observais mes progrès et mon professeur constatait mon épanouissement. Ainsi que mon conjoint (rires) !

 

Pour en nommer quelques-uns :

 

– J’ai quitté mon sofa avec le sourire; il ne m’attire plus du tout.

– Je regarde la TV pour des émissions que j’aime tout particulièrement, le reste m’est indifférent.

– J’ai plus d’énergie.

– J’ai plus de concentration.

– J’ai plus de mémoire.

– J’ai plus de dynamisme.

– J’ai plus de volonté.

– Je me fais de plus en plus confiance.

– Je fais de plus en plus attention à mes intuitions et je les suis. Elles sont toujours justes !

– Je comprends de mieux en mieux les mécanismes de mon corps.

– J’accepte totalement mes baisses d’énergie (j’en ai encore, elles sont moins intenses qu’avant).

– En 2014, j’ai participé à différents ateliers offerts dans ma région (Sainte-Mélanie, Joliette), lesquels ont soutenu mon travail personnel de libération et ont contribué à mon évolution et à mon épanouissement.

– J’ai le goût d’aller de l’avant et de créer ma vie à ma façon unique.

– Je prends plus soin de mes besoins ET j’ai arrêté de m’occuper de ceux des autres.

– Je ME choisis de plus en plus souvent… et j’aime ça ! Beaucoup !!

– Je vois maintenant la valeur de ce que j’apporte.

– Mon estime de moi a augmenté en flèche ces derniers mois.

– Ma joie de vivre est revenue et a commencé à se manifester dans mon attitude.

– Constat : lors de deux constellations familiales, à deux semaines d’intervalle, j’ai été choisie à deux reprises pour représenter la « Joie de vivre ». Quel bonheur ! C’est une confirmation, ça.

– Dans la foulée des constellations, je me suis inscrite à l’atelier de Judy Wilkins Smith, « L’argent, ma famille et moi », les 13-14-15 mars.

– Je me suis inscrite à ton atelier « Arrêter de souffrir à cause de l’argent ».

– Je suis allée de l’avant avec ces deux ateliers, malgré que mon conjoint, pourvoyeur actuel du ménage, perd son emploi à la fin mars. En fait, je ressentais une « urgence » à participer à ces deux ateliers.

 

Ces deux ateliers étant :

(1) pour MOI d’abord et mon propre apprentissage,

(2) pour m’outiller à aider autrui quand j’offrirai mes services en tant qu’animatrice de constellations familiales, et

(3) pour savoir comment apporter l’Argent dans ma maison.

 

Le 14 février dernier, toujours dans le cadre des constellations, j’ai été choisie pour représenter « l’Argent ». Quelle rencontre ! Quelle découverte !! Quel beau cadeau de Saint-Valentin ! Ce jour-là que j’ai eu la curiosité de mieux connaître… « Argent ».

 

Je me suis présentée à ton atelier, le 7 mars dernier, avec une confiance intérieure et une curiosité enfantine. Qu’allais-je apprendre au sujet de l’Argent que je ne savais déjà grâce à ma découverte récente ? Comment me débarrasser de ce sentiment de manque qui m’habitait depuis si longtemps ?

 

J’ai eu l’heureuse surprise de constater que tu utilisais les mêmes outils que j’avais déjà appris, cette fois-ci à la sauce « Argent ». Ce fait a contribué encore plus à me mettre en mouvement et à me motiver à pratiquer régulièrement en utilisant des outils que j’avais oubliés. Ma pratique hebdomadaire avec Gaétane m’avait convaincue que tes outils sont efficaces, puissants, précieux; d’où mon intérêt renouvelé à réintégrer les autres, oubliés en cours de route.

 

Je me suis surprise moi-même à pratiquer à tous les jours, car je voulais mordicus libérer les entraves qui m’empêchaient d’accéder à l’Argent. Cela m’a permis de constater que la volonté et la motivation étaient maintenant au rendez-vous !

 

J’ai commencé à pratiquer le EFT positif de façon plus assidue, allègrement !

 

J’ai pu constater d’autres progrès, par exemple lors de ton atelier sur l’argent :

– Ton humour particulier d’ado 13-17 ans me fait rire maintenant !

– La séance EFT de groupe n’a généré chez moi que quelques larmes au coin des yeux; c’est loin du torrent qui s’est déversé sur le plancher lors de la 1re journée de l’atelier « Formation des formateurs » en 2012 !

 

Et j’ai eu le bonheur de retrouver mon nouvel ami : l’Argent !

 

Faire le génie emprunté de l’Argent ! Quelle trouvaille !! Quelle inspiration !!! J’étais aux oiseaux de faire ce que j’appelle « une mini constell ». Autrement dit, se mettre dans la peau d’une personne ou d’un concept (tout comme dans les constellations familiales) et ressentir ce qui veut s’exprimer. Yesssss !

 

Déjà, lors de l’atelier personnalisé de sept. 2014, je me demandais si les libérations que j’avais observées chez certaines participantes auraient pu se faire en constellations familiales. Ma curiosité avait été allumée et reste éveillée.

 

Je réalise qu’il y a deux choses essentielles qui m’ont aidée à atteindre cet état de bien-être qui m’habite actuellement; je le clame haut et court à ceux qui veulent bien l’entendre : les constellations familiales et les techniques d’Alexandre Nadeau ! Bingo !

 

Justement, lors de l’atelier « L’argent, ma famille et moi », je me suis présentée avec un atout dans ma manche : tes techniques maintes fois confirmées ! Ce qui m’a aidée à conserver confiance et ouverture face à ce que j’allais vivre/apprendre durant ces 3 jours.

 

J’ai eu aussi le bonheur de m’alléger d’un autre poids. En fait de plusieurs ! Mais celui dont je veux te parler, c’est ce « manque vs l’argent »; j’ai remis à mon père cette anxiété qui m’habitait, qui… finalement… était la sienne.

 

De plus, au cours d’un exercice dans le cadre de cet atelier, j’ai été choisie, à 3 reprises (sur une possibilité de 4), pour représenter « l’Argent ». Du bonbon !

 

Pour conclure, j’affirme ceci : grâce à ma pratique de tes techniques et à mes apprentissages dans le cadre de ma formation en constellations, j’ai libéré, en l’espace de 6 mois, plus de fardeaux, plus de « poids », plus d’émotions que j’ai pu réussir à dégager ces 6 dernières années. Yé ! Yé ! Yé ! (NOTA : ma première constellation familiale a eu lieu en 2009; c’est d’ailleurs grâce à elle que je vis présentement avec Claude.) (Rires !)

 

J’ai donc atteint mon but de début 2014 et, du même coup, mis fin à ma procrastination (GROS sourire).

 

Dit autrement…, je constate que ma pratique régulière de tes techniques m’a soutenue dans mon travail personnel de libération et dans ma formation en constellations familiales et que je suis présentement en mouvement !

 

Maintenant, il y a beaucoup de place en moi pour recevoir et faire circuler et l’Amour et l’Argent. (Rires!)

 

Sur ce… merci à toi. Merci d’être qui tu es.

 

Merci d’avoir investi temps et argent (notre nouvel ami !) dans tes recherches.

 

Merci de vouloir partager tes découvertes avec nous, au plus grand nombre.

 

Merci, merci, merci ! »

 

Louise Day

Ce 22 mars 2015

Sainte-Marcelline-de-Kildare

 

Le lendemain :

 

« Allo Alexandre,

 

Merci de tes bons mots et tes encouragements, cela me touche. Vraiment.

 

J’ai un ajout, super important, à mon témoignage :

 

Mercredi dernier, Gaétane n’était pas disponible pour notre rendez-vous téléphonique, et moi, dont c’était le tour de faire un souhait, je voulais mordicus en « travailler » un.

 

Ne me sentant pas trop solide de le faire toute seule (tu te souviens… j’ai toujours pratiqué la TDSM à deux), et puisque cela me demandait du courage d’aborder ce souhait en particulier (je sentais qu’il était chargé en émotions)… je me suis demandé, quelle ressource pouvais-je utiliser ? Réponse :

 

– Faire « génie emprunté » d’Alexandre Nadeau ! Ho ! Ho !

– Pour aller chercher la facilité avec laquelle il pratique ses outils. Hi ! Hi !

 

Aussitôt dit, aussitôt fait (GROS sourire).

 

(1) J’étais très contente d’avoir eu l’idée,

 

(2) J’étais encore plus contente de l’avoir mise en action (lol !).

 

Parenthèse : C’est reposant d’être dans tes souliers plutôt que dans les miens. Chez moi, dans ma tête, le hamster est pas mal actif. Génie emprunté de toi : c’est le calme plat. Très très reposant.

 

Bon… revenons à mon souhait. Après « génie emprunté », j’ai affirmé mon souhait à voix haute avec confiance et courage… déjà mon corps réagissait et les larmes se pointaient… et j’ai fait la technique jusqu’au bout toute seule. Yé ! Yé ! Yé !

 

Une première !!!

 

Effectivement… j’ai évacué une grosse charge émotive reliée à un traumatisme vécu quand j’étais toute petite. Traumatisme occulté, mais qui traine dans mon corps et me cause des douleurs au bas du dos. Ma chiropraticienne m’avait mise sur une piste que j’ai abordée sous forme de souhait « Je libère ma barrière de protection ». Ce qui est remonté à la surface, et que j’ai libéré, c’est la peur de libérer cette barrière de protection. J’ai même utilisé des trucs de PNL pour aller rassurer la petite fille de 3 ans et l’aider à évacuer sa terreur.

 

Bref, comme à mes rendez-vous avec Gaétane, je me suis laissée aller à la spontanéité des idées qui poppaient. Et ça marche !!

 

Mon dos est présentement en voie de guérison…

 

J’ai hâte de revoir mon chiro cette semaine.

 

Que Dieu te bénisse, toi, Nancy et les enfants ! »

Ju

2017-06-15T16:23:06-04:00

« Allo Alexandre!

 

Je vais suuuuuper bien! J’ai une audition pour un premier rôle récurrent dimanche. Ma première grosse audition en carrière. Je te dis que je travaille fort pour être intrinsèquement alignée. J’ai aussi rencontré quelqu’un avec qui je vis une belle relation.

 

Je pratique pas mal tous les jours et je crois que ça paraît!! J’ai relu mes souhaits ce matin et ça m’a fait sourire, car plusieurs de mes souhaits sont réalisés ou en voie de l’être. J’avais notamment écrit que j’obtenais un premier rôle dans une série. Alors on verra bien, mais je crois être en bonne voie.

 

Je continue mes exercices et merci beaucoup! »

 

Ju

 

Une semaine plus tard :

 

« Allo!!

 

Mon audition a bien été. Je n’ai pas décroché le rôle, mais je suis assez satisfaite de mon travail. Eh oui, j’aimerais tellement qu’on se parle de ça, car je crois qu’il doit y avoir encore un petit blocage si je n’ai pas encore décroché. Mais en attendant, je continue de pratiquer les techniques que je connais.

 

Donne-moi des nouvelles quand tu auras le temps qu’on se parle pour les techniques pour les auditions.

 

Excellente journée! »

 

Ju

 

Quatre mois plus tard :

 

« Salut Alexandre!

 

J’espère que tu vas bien et que tout roule pour toi!! Je t’écris juste pour te donner des nouvelles, car j’ai une avalanche de belles rencontres et de joie!

 

Alors, j’ai commencé dernièrement à travailler premièrement sur mon enracinement (d’ailleurs, si tu as des exercices pour ça, ils sont les bienvenus). Ceci m’a amenée à me faire traiter pour l’asthme. Je n’en fais presque plus maintenant (j’ai eu juste 2 traitements) grâce à une thérapeute extraordinaire qui pratique la méthode Gesret. J’ai loué mon condo à Longueuil et je me suis trouvé un appart génial à Montréal. Et j’ai une belle relation amoureuse qui semble vraiment s’en aller sur la bonne voie. Et dernièrement, je me suis mise à travailler sur ma capacité à passer à l’action dans ma carrière avec le EFT et des méthodes que tu nous as montrées cet été. En fait, je me suis rendu compte que ça me stressait de me dire que je m’engageais dans des contrats, que je rencontrais de nouvelles personnes…Bref, que j’avais une carrière qui fonctionne. J’ai commencé à travailler là-dessus et j’ai fait des démarches pour parler à des gens qui pourraient m’aider à voir quoi faire pour développer ma carrière. Eh bien, soudainement, j’ai des réponses à toutes mes questions et plus encore, je fais des rencontres qui pourraient m’aider à faire avancer les choses. Et j’ai même retrouvé une passion pour mon métier que j’avais perdue. Enfin, je capote quoi!! Et la cerise sur le sundae… Je pars 3 mois en Amérique du Sud avec mon copain.

 

Et j’ai suuuuuper hâte à la formation sur l’argent!!

 

Tu sais déjà que tes trucs fonctionnent, mais j’avais envie de te partager ça.

 

Passe une excellente journée »

Christine

2017-06-15T16:22:21-04:00

« Salut Alexandre,

 

Ce que j’avais travaillé à l’atelier tient toujours : mes relations interpersonnelles vont mieux qu’avant, ma relation amoureuse va toujours très bien aussi après 2 mois (oui! oui! celui que j’avais rencontré le samedi suivant l’atelier!) Je m’exprime plus facilement et rapidement quand quelque chose ne va pas, et j’ai pleinement confiance en mon partenaire.

 

Merci et bonne fin de journée à toi! »

Marie-Josée Boily

2017-06-15T16:21:38-04:00

« Allo Alexandre,

 

J’en profite pour d’abord te souhaiter une magnifique année 2015! Que dire de plus à l’homme de la situation qui peut attirer et faire à peu près tout ce qu’il veut.

 

Je voulais également te raconter une expérience et te transmettre toute ma gratitude pour tout cela.

 

Dans la nuit du 31 au 1er janvier, mon conjoint s’est chicané avec son associé (qui est aussi son cousin). Sans te raconter les détails de l’histoire, qui n’est qu’une histoire ou expérience dans ce monde terrestre, disons que quand c’est arrivé, vers 4h30 du matin c’était le drame, ma fille de 20 ans pleurait, mon garçon de 16 ans, impliqué dans l’histoire pleurait, bref, le bordel.

 

C’est ma belle-sœur qui a raccompagné mon chum à la maison et moi j’ai été chez ma belle-sœur (qui demeure à 5 maisons de chez moi). J’ai jasé avec eux jusqu’à 7h00 afin de décompresser un peu et changer mon état. Par la suite, tout s’est déroulé facilement et miraculeusement. Il y a deux ans, ou même un an, j’aurais probablement décidé de faire mes bagages et quitter!

 

Ma réaction dans ce cas-ci a été parfaite! J’ai senti que j’ai vécu cette expérience en état d’éveil. C’est comme si je n’étais pas impliquée directement (même si l’impact est directement sur mes finances, un autre blocage que je traine depuis longtemps…). J’ai su quoi dire et quoi faire dans chacune des minutes qui ont suivi cet évènement jusqu’à maintenant. J’ai ressenti une immense compassion et amour pour mon conjoint et pour mes enfants. L’amour qui flottait à la maison dans les derniers jours était palpable au couteau. C’était magique. Et ce, même si les gestes ne sont pas cautionnés, ils n’ont pas été jugés! Donc tout cela dans le non-jugement. J’ai également fait des exercices petit à petit avec mon conjoint, entre autres pour l’empêcher de penser et pour lui permettre de dormir un peu. Des miracles se sont produits. Après avoir fait avec lui l’hyperprésence interne (silence ou pleine conscience) il s’est endormi pour le reste de la nuit. J’ai jasé beaucoup avec lui et pour la première fois depuis 20 ans, une brèche s’est ouverte en lui, pour entendre et voir les résultats de tout mon cheminement. Il en est estomaqué comment j’ai changé et comment ma réaction a été apaisante pour tout le monde. (Auparavant, j’aurais été explosive!)

 

Ce matin, il rencontrait son associé et tout était clair dans sa tête. Il était relativement calme (plus qu’il ne l’aurait été « normalement »). Nous avons fait hier soir, l’hologramme pour cette situation qu’il veut changer. Par la suite, il a dormi jusqu’à ce matin. Très surpris, nous avons refait l’hyperprésence interne pour mettre du silence en lui avant sa rencontre. Il est présentement en rencontre.

 

Bref, tout est parfait, tout évolue facilement et miraculeusement. C’est une histoire, une expérience, bien sûr!!

 

Mais j’avais envie de te la partager, car comme j’ai tendance à me comparer, et que moi et Julie Harvey nous téléphonons régulièrement, je me trouvais très loin d’être éveillée… comparé à elle. Je ne voyais pas tout le chemin et tous les changements qui se sont opérés en moi. Comme je focus beaucoup sur ma job, et que je vise travailler 3 jours-semaines, dans une job ou je pourrai partager mes connaissances et expériences de développement personnel, et que je suis toujours au même endroit… je croyais que je n’avais pas avancé!!! Comme je ne vois pas lumineux, je ne vois pas en 3D, je ne vois pas toutes les synchronicités qui arrivent au bon moment comme Julie…. Bref…. J’ai changé… Je rentre à mon travail beaucoup plus calme et joyeuse qu’avant. Bien sûr la réalité n’a pas changé, mais « la patente » a probablement des plans pour moi… autres que ceux que j’imagine…

 

Cette expérience m’a clairement démontré que le travail que j’ai fait dans les 6 derniers mois à pratiquer tes exercices seule ou à deux ont VRAIMENT porté fruit. Je regarde les derniers jours et je me dis, wow, ça c’est une réaction de fille éveillée!!!

 

Je tiens à te remercier sincèrement et je continue à pratiquer en 2015, car si j’évolue à la même vitesse, ça promet.

 

Alors en ce lundi matin… GRATITUDE pour tout ce que tu m’as apporté en 2014.

J’espère sincèrement te revoir bientôt, car en 2015, si jamais tu décides de refaire des formations autres que VIP, nous y serons en couple cette fois…

 

Passe une magnifique journée »

Nathalie Tessier

2017-06-15T16:20:51-04:00

« – Comment allez-vous ?

 

Super bien.

 

– Avez-vous eu besoin de récupérer après l’atelier ?

 

Non, je suis restée calme, j’ai récupéré mes enfants seulement vers 9h30. Alors, j’ai pu continuer à vivre mes changements.

 

– Avez-vous pratiqué ?

 

Oui j’ai pratiqué le lundi matin et j’ai écrit le soir mes progrès…

 

Mardi matin face à la réalité, école et travail, je n’ai pas fait mes souhaits le matin, je veux les faire ce soir. Je me lève déjà à 5h00 du matin, je vais essayer de me lever un 15 min plus tôt pour le faire, si c’est trop difficile je vais utiliser la période de sieste des enfants au CPE pour le faire à ce moment, j’ai une heure et demie, je crois que c’est suffisant et avant de me coucher j’en fais aussi. J’aime bien en faire avant de dormir.

 

– Lisez-vous au moins vos souhaits véritables le matin en vous levant ? Est-ce que vous prenez le temps de chercher certaines pensées limitantes dans la réalité ?

 

Je cherche mes pensées limitantes dans la réalité, je l’ai fait avec ma fille de 9 ans qui vit beaucoup d’agressivité. Au début elle riait de moi et me regardait avec un drôle d’air, lorsque je lui demandais qu’est-ce que ça change quand tu ,sais que ta pensée n’existe pas?

 

La première fois, elle me dit c’est niaiseux, je le sais qu’elle n’existe pas, c’est comme si je m’en fous maintenant.

 

La deuxième fois pour une autre pensée, elle me dit ça fait la même chose que tantôt. Plus elle le faisait (avec réticence) plus elle réalisait que l’affaire bizarre que sa mère faisait avec elle fonctionnait. Je me suis mise à quelques reprises en hyperprésence avec elle lors de ses moments de rage et en quelques secondes il n’y avait plus rien, que du calme. Elle me dit : je ne comprends pas ce que tu fais, mais ça me fait du bien.

 

Quand elle s’est levée le matin elle m’a dit : maman, j’ai dormi comme un bébé!

WOW! MERCI ALEXANDRE!!!

 

Grâce à mon état de paix intérieure, je n’embarque pas dans l’émotion de ma fille et je suis en mesure de l’aider.

 

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

 

Physique, je suis moins tendue, stressée.

 

Je crois que je vois encore en 3D, je ne sais pas si c’est parce que je m’habitue ou si ça diminue. Quand je me calme, que j’arrête de bouger et que je me mets en pleine conscience ma vision ne change pas, mais je confirme que je vois en 3D.

 

Je me sens encore comme à l’infini, je n’ai pas de limites de sensation ou d’énergie.

Je sens encore une paix intérieure, la paix intérieure, le calme qui est en moi c’est pour moi très nouveau. Je ne réponds plus au stimulus émotionnel qui m’entoure. La seule chose, c’est que je ne sais pas si c’est l’état de conscience qui part, ou si c’est normal. Quand il y a quelque chose qui est énervant ou qui m’apporte un sentiment d’impatience, ça prend beaucoup de temps avant que je réagisse, je le ressens moins fort et juste au niveau de ma tête. Est-ce que c’est parce que mon état n’est pas permanent?

 

Ex : J’ai dû répéter des centaines de fois la même consigne aujourd’hui aux enfants à la garderie et j’ai un petit garçon dans mon local qui comprend très vite, il me regarde en riant et fait ce que ça fait x fois que je répète pour une petite fille qui est autiste dans mon local. Là, je n’ai pas été très patiente, je voyais bien qu’il me testait.

 

J’imagine que d’être en paix à l’intérieur ne veut pas dire être épais… C’est une blague, mais à ce moment je me demandais si j’avais perdu mon état de conscience?

 

Le sentiment d’apesanteur est encore là.

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? Si oui, lesquels ? (Ça fait plus de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps.)

 

Je n’ai plus la lumière quand je ferme les yeux.

 

J’ai encore la paix intérieure, je cherche pour les émotions de mon passé et aucune réaction.

 

Quand je porte attention, je vois en 3D vraiment intense et quand je ne porte pas attention je vois plus clair qu’avant, mais ce n’est pas dérangeant comme vendredi.

Je me sens encore comme si j’étais sans limites, comme si mon énergie faisait partie de ce qui m’entoure.

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, croyances et/ou façons de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ? Si oui, qu’est-ce qui a changé ?

 

Oui que les pensées n’existent pas, et je le vis encore, même sans les travailler, j’ai presque plus de pensées et elles ne vivent pas longtemps dans ma tête.

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ?

 

Ce qui m’a surprise c’est la facilité, la douceur et la rapidité avec laquelle mon état a changé. Ça s’est fait tellement vite que je croyais faire semblant inconsciemment, je ne me croyais pas. Je me disais que c’était impossible. Tranquillement, j’ai réalisé que j’avais des changements physiques que je ne pouvais pas créer avec mon inconscient pour être cool, bonne… et tout ce qu’une pensée peut créer…

 

– Avez-vous aimé les techniques et leur format ?

 

Oui et ce que j’ai aimé le plus c’est qu’elles sont vraiment efficaces.

 

– Aimez-vous que ce genre d’atelier soit donné dans cette maison ?

 

Oui, c’était parfait.

 

 

– Y a-t-il des aspects de votre expérience qui ont été inconfortables, difficiles ou souffrantes dans ma façon de travailler ?

 

Non, je me suis sentie très bien.

 

J’aime beaucoup les changements que je vis, je ne sais pas si c’est vraiment des états de conscience, si c’est ça l’illumination, mais je sais que je suis bien. J’ai hâte de voir, avec le travail que je vais continuer à faire, la progression et les futurs changements.

 

Merci encore!!! »

 

Nathalie Tessier

Coach de vie PNL

 

Cinq jours plus tard :

 

« Bonjour Alexandre,

 

Quelques nouvelles au sujet de mes états de conscience. Tout semble être encore là, ce vendredi je courais et je me suis mise en hyperconscience en courant, j’ai porté attention à ma vision et elle est encore en 3D, je ne sais pas si je me suis habituée, mais la luminosité ne me dérange plus. Ma sensation d’être sans limites est toujours là et c’est accompagné d’une sensation d’apesanteur. Pour ce qui est de la paix intérieure, je me rappelle des mauvais souvenirs et encore rien. Je suis encore très calme.

 

Observation dans mon entourage :

 

Ma fille la plus vieille, Laetitia, qui avait beaucoup d’agressivité accumulée à l’intérieur d’elle, s’est vraiment calmée. Les deux premiers jours, je faisais des interventions dirigées avec elle, ex. : se mettre en hyperconscience et chercher ses pensées dans la pièce. Je ne voulais pas qu’elle se tanne, car elle commençait à me dire : OK je vais chercher ma pensée, que c’est fatiguant tes affaires. Alors à chaque contact avec elle, je faisais vite, vite, hyperconscience et lui donnais de la paix intérieure et tout ce dont elle avait besoin. C’est incroyable le changement en une semaine, ce n’est plus la même petite fille. Elle est arrivée mardi de l’école frustrée à cause d’une autre petite fille et je l’ai aidée à se calmer, elle m’a dit « Merci maman je me sens beaucoup mieux ». C’est génial.

 

Mon ex-conjoint m’a dit, tu as changé, tu n’es pas la même personne que j’ai connue. Il ne sait pas que je suis allée à ton atelier. Il m’a téléphoné ce soir pour me dire : je ne sais pas ce que tu as fait aux filles, mais merci, elles ont l’air bien et heureuses.

 

Je travaille fort sur la guérison de mon genou. J’ai couru 5 km vendredi sans vraiment de douleur, juste une petite sensation. C’est vraiment impressionnant pendant que je courais j’avais une douleur qui apparaissait, je me reconnectais avec la conscience infinie, je demandais d’apporter les modifications nécessaires à mon genou pour sa guérison et la douleur disparaissait. J’ai répété ça à chaque fois que la douleur revenait et j’ai pu terminer pour la première fois depuis le 28 juin le 5 km et en courant.

 

J’ai refait un 5 km avec mes filles aujourd’hui, dimanche, et aucune douleur. J’ai mon billet pour le 1/2 Marathon du 28 septembre à Montréal.

 

Finalement, je crois que ça marche ce que je fais!!! LOL!

 

Je te souhaite une très belle journée! »

 

Nathalie Tessier

 

18 jours après l’atelier :

 

Bonjour Alexandre,

 

Je voulais te faire un suivi sur mes progrès au niveau de mon genou. J’ai courue 5 km le 29 Août et j’ai eu beaucoup de douleur, j’ai travaillé à guérir mon genou avec la conscience, par la suite j’ai relaxé mon genou et j’ai couru le mercredi 3 septembre un 3 km sans douleur. J’ai courue un 10 km le mercredi 10 septembre et comme je te disais dans le dernier email, j’étais capable de faire disparaître la douleur dès qu’elle apparaissait avec mon état de conscience. Vendredi le 12 septembre après mon rdv chez la physio j’ai courue un 15 km sans aucune douleur. Tout ce temps, je continuais à chaque jour à focusser sur la guérison de mon genou. Ce n’est pas la physio qui a éliminé mon mal, car je l’ai vue le 25 août et le 12 septembre, ma douleur disparaissait avant que je retourne la voir le 12 septembre. Alors si je regarde les faits, j’avais une douleur lorsque je courais qui persistait depuis le 27 juin, je n’ai jamais fait une course sans douleur depuis cette date. Jusqu’au jour où je vais faire l’atelier, j’applique seulement la technique qui consiste à ne rien faire et comme par magie mon mal disparait. J’ai simplement été dans un état de conscience. C’est fou, mais c’est ma réalité, je ne peux pas parler de ça à plusieurs personnes dans mon entourage, je vais passer pour folle, mais ça marche très bien.

 

Je me sens encore avec une vision en 3D, je vois plus lumineux et je ne sais pas si c’est normal, mais c’est beaucoup plus lumineux le soir avec les lumières. Je me sens encore très calme et si je pense à mon passé, aucune émotion n’apparait, je me sens encore comme infinie. Tout ça à des degrés différents, tout dépendant de mon état, et je peux modifier mon état selon ce que je fais.

 

Samedi soir passé, j’ai guidé un de mes amis pour qu’il soit en hyper présence et hyper conscience. Wow, quelle expérience, il a été très réceptif et ses perceptions visuelles, auditives et sensorielles ont changé. Il voyait plus lumineux, il entendait des sons qu’il n’entendait pas avant et au niveau sensoriel il vivait une différence qu’il ne pouvait pas expliquer. Je le regardais explorer son nouvel état et je me voyais faire les mêmes regards et explorer ses nouvelles sensations. Son état a duré entre 1h-1h30. Par la suite, il a retrouvé ses sens d’avant. J’ai trouvé ça très fascinant de pouvoir modifier un état aussi facilement et rapidement. Je sais ça n’a pas duré, mais maintenant, il sait comment aller le chercher s’il veut le vivre.

 

Merci pour tous les bons outils que tu me fais découvrir.

 

P.S. Je n’ai pas pratiqué avec ma coéquipière, car elle est en voyage en Italie.

Bonne journée!

 

Nathalie Tessier

 

 

Trois semaines plus tard :

 

« Bonjour Alexandre,

 

Je prends deux minutes pour te compter une semaine.

 

Samedi, j’ai couru, je voulais faire 21 km. Après 12, mon genou n’en pouvait plus j’ai dû arrêter, et rentrer chez moi en auto. Quelle déception, je croyais pouvoir le faire et mon corps a dit non. Je me suis rappelé le message que tu as envoyé la semaine dernière, suite à un email d’une participante avec qui ce qu’elle faisait ne fonctionnait pas. Je ne suis pas de nature à abandonner, mais j’ai quand même pris le message en considération.

 

Je n’ai pas réussi samedi pour divers facteurs, mais ça ne veut pas dire que ce que j’ai fait ne fonctionne pas, ça veut dire que je dois persévérer.

 

J’ai continué de plus belle ma guérison, mon hyper conscience, éliminer mes pensées, sans courir et hier soir après ma journée de travail j’ai fait mon 21 km sans douleur.

 

L’important dans cette histoire n’est pas le 21 km, mais le travail, la persévérance, le ou les résultats et les apprentissages. Je suis transformée et je vois la vie différemment. Il me semble que c’est plus beau et léger maintenant.

 

En passant courir augmente les vibrations… courir 5 km c’est normal, 10 km les perceptions changent un peu, mais 21 km nos sens Wow! Quand je faisais vision, audition et sensation à l’infini et connexion avec la conscience infinie, j’avais l’impression d’être connectée avec je ne sais pas quoi et de voler. Ma vision était détaillée, je pouvais voir la définition de mes cils via mes yeux et non un miroir. Je dois dire que je me mets en hyper conscience cent fois par jour, dès que j’y pense et en courant aussi même si je me sens connectée.

 

De plus, je travaille dans un CPE et hier j’ai fait énormément d’aide. Les employées étaient attirées vers moi comme des aimants. J’avais le bon mot ou phrase au bon moment à la bonne personne. Les filles venaient me remercier d’être ce que je suis. Wow! Je n’ai jamais vu ça.

 

Bref vive les changements de conscience, j’en veux encore et d’autres. Lol!!!

 

Bonne journée! »

Christine Custeau

2017-06-15T16:19:46-04:00

« Salut Alexandre!

 

Oui, ça va super bien!!!

 

Mon retour à la vie se déroule très bien, même si je me passerais bien de certaines responsabilités, et en général je me sens super bien!!!

 

– Avez-vous vécu des changements physiques, psychologiques et/ou émotionnels pendant l’atelier ? Si oui, lesquels ?

 

Oui, J’ai vécu des changements dans mon corps chaque jour, mais il me serait difficile de dire quoi exactement, tu parlais de restructuration du système nerveux, je crois…

 

Et j’ai mieux ciblé ce qui se passait dans mon corps de problématique, non pas la source, mais une meilleure conscience de mon malaise.

 

J’ai appris énormément!!!! J’y vois plus clair quant à mes buts visés et aux moyens de m’y prendre quotidiennement pour les atteindre.

 

J’ai pris de l’assurance concernant ma propre guérison par moi-même.

 

J’ai appris l’importance d’activer un problème avant de le défaire et la différence entre la gestion et la résolution d’un problème qui va assurément changer ma façon de travailler…

 

J’étais de moins en moins gênée pendant l’atelier, plus calme…

 

– Avez-vous remarqué si des changements s’étaient maintenus en vous depuis l’atelier ? (Ça fait plus de 24 heures… Je vérifierai aussi plus tard dans le temps.)

 

Oui, hier, les états d’âme de mon beau garçon m’atteignaient moins, j’étais plus en mesure de le soutenir et le guider dans ce qu’il vivait, plutôt que d’éveiller en moi les mêmes sentiments. J’étais plus joyeuse et profitais plus de ce qui passait plutôt que de penser à tout ce que je devais faire.

 

Des pensées qui avant m’auraient mise mal à l’aise m’ont traversé l’esprit et je me suis dit ouin pis… C’est tellement pas grave…

 

C’est juste en soirée, avec un peu plus de fatigue, que je voyais mes anciens types de réactions ayant le goût de refaire surface, mais je suis quand même restée zen.

 

Ce matin, j’ai eu l’impression que je revenais dans la gestion, probablement à cause de la fatigue, mais beaucoup moins que d’habitude, c’est tout de même beaucoup plus facile!

 

– Quand vous pensez à ce que nous avons travaillé spécifiquement à l’atelier, vous sentez-vous comme avant l’atelier par rapport à ces sujets ou le changement se maintient ?

 

Le changement se maintient!!! Et je travaille pour l’améliorer!!!

 

– Avez-vous vécu des changements de perceptions, croyances et/ou façons de penser pendant l’atelier et est-ce que ces changements vous accompagnent encore aujourd’hui ?

 

Oui, j’ai plus confiance en mes capacités, même s’il reste du travail à faire par rapport à ça. J’ai la conviction que tout est possible pour moi aussi.

 

J’ai réalisé qu’un état d’éveil pouvait être très agréable, mais ne règle pas tout à lui seul.

 

Je crois que j’avais beaucoup d’attentes par rapport à cette fin de semaine au début et que petit à petit j’ai réussi à vivre un peu plus le lâcher-prise, dont je rêve depuis longtemps, pour être plus dans l’acceptation du moment présent et la confiance en mes propres capacités.

 

Je suis plus présente et plus consciente.

 

Je garde à l’esprit la résolution de problème et la confiance plutôt que les problèmes eux-mêmes qui engendrent le découragement.

 

Je sais mieux comment cheminer pour arriver aux buts désirés et j’ai changé ma façon de travailler, j’ai les idées plus claires, je prends plus de notes tout au long de la journée et j’ai plus confiance en ma progression et ma réussite en devenir.

 

– Est-ce qu’une expérience vous a particulièrement marqué, surpris, dépassé ? Avez-vous développé de nouvelles compétences ou amélioré des compétences que vous possédiez déjà ?

 

J’ai été surprise que le cri de Christine me ne perturbe pas du tout…

 

J’ai adoré le traitement reçu de tous… Ça a changé plein de choses en moi sans pouvoir nommer vraiment… C’était magique et renversant… Je n’ai pas de mots… Ce fut un super cadeau!!!!!

 

J’ai fait l’exercice JEcommande pour mes tensions lundi, avant la sieste de mon fils, et j’ai dormi avec lui. Sans te conter tous les détails, j’ai fait un rêve où un homme aux pouvoirs vraiment spéciaux voulait me tuer pour me prendre mon fils… j’ai vraiment détesté ce rêve et il m’a semblé très réel (comme la plupart des rêves, j’avoue, mais une coche au-dessus). J’avais même l’impression en semi-réveil que la blessure à la main qu’il m’avait faite était réelle. Ça n’a peut-être aucun lien, mais il m’a semblé que oui…

 

Cette nuit ma fille s’est réveillée (comme toutes les nuits) et ça ne me dérangeait même pas. Elle avait mal à la jambe et je me suis mise en pleine conscience pour la soulager. Ce n’était pas la première fois que je réussissais à enlever le mal à quelqu’un, mais c’est la première fois que j’avais vraiment confiance en ma capacité de le faire et aucun doute sur ma participation quand le mal à disparu. C’est sûr que c’est quelque chose de plus grand qui crée ce soulagement, mais c’est parce que j’ai été pleinement présente que cela a pu se manifester et ma vision par rapport à tout ça a changé!

 

Et j’ai fait des liens par rapport à mes rêves de la nuit qui m’ont donné des indices sur les points à travailler dans la journée! Habituellement, je rêve énormément, mais je ne sais pas que faire de toutes ces histoires sans queue ni tête, cette nuit tout m’apparaissait plus clair même si les rêves étaient tout aussi bizarres.

 

– Est-ce que vous avez vécu des états de conscience extraordinaires ?

 

C’est sûr que oui, mais je ne peux pas définir exactement… je vais prendre plus de notes à l’avenir pour me créer un dictionnaire comme tu l’as suggéré, j’ai trouvé l’idée très intéressante! Et toute la fin de semaine a été remplie de moments extraordinaires!!!

 

Un énorme MERCI pour cette fin de semaine!!! Pour ton implication, ton écoute, ta présence, pour la création de moments de partage si intense… C’est merveilleux!!!! Merci mille fois!!!

 

Passe une super semaine avec tous tes amours!!! »

 

Christine Custeau -XxX-

 

2 jours plus tard :

 

« Salut Alexandre!

 

Effectivement, ça fait pas mal de changements, sans compter ceux que je n’ai probablement pas pensé et ceux que je ne me suis pas encore rendu compte!

 

J’ai plein de belles surprises depuis mon retour!

 

Je fais le JEcommande depuis l’atelier et un point soulevé est le fait que je me sens seule avec les corvées. Eh bien, magie, à mon retour mon chum avait fait du lavage, plié le linge et fait la vaisselle qui trainait avant mon départ. Et j’ai vraiment senti du soutien de sa part depuis mon retour! Il m’a même offert de faire la vaisselle en me disant d’aller faire une petite sieste mardi soir, surprenant… et super!!! J’étais vraiment  fatiguée ce soir-là et j’avais plus l’impression de retomber dans la gestion de problèmes et j’avais un peu peur de retomber dans mes anciens patterns, mais finalement non, tout va bien jusqu’à présent!!!

 

Le mercredi, comme mon gars va à la garderie cette journée, j’en profite pour faire des travaux à la maison. Cette semaine, ce fut une journée ménage yé… (C’est ironique, rires). Habituellement, je réussis à faire quand même pas mal de corvées, mais un peu à reculons et avec très peu d’enthousiasme, sauf quand c’est fini et que je suis contente du résultat. Ce matin-là, j’ai commencé à nettoyer et j’ai décidé de faire l’exercice JE commande, car je voulais accomplir beaucoup plus et dans la bonne humeur. J’ai formulé mes demandes en travaillant, pour ne pas « perdre » de temps, et ma journée a été très différente d’une journée de ménage normale! J’ai fait beaucoup, mais vraiment beaucoup plus de travail et tout ça dans une forme étonnante en chantant et dansant sur ma musique préférée. Je ne me laissais pas décourager par des détails qui normalement auraient ralenti mon élan… J’accomplissais tout simplement dans la joie et finalement, j’ai accompli plus en une journée que tout le mois dernier!

 

Je réalise aussi que j’ai retrouvé une partie de moi qui a le goût de s’amuser, de réaliser des choses pour me faire plaisir. Avec la naissance des enfants et l’autoconstruction de notre maison, on dirait que cette partie de moi était disparue. J’avais le goût de m’amuser, mais pas l’énergie, pas le temps, pas le droit… plein d’obligations, toujours une raison de s’oublier. Je réussis maintenant à faire mes tâches tout en profitant du moment présent et avec la conviction que je peux réaliser beaucoup pour moi et que c’est correct! Ça fait du bien ce revirement de pensée!!!

 

Autre petite anecdote, ma mère avait mal au genou à mon retour. C’est un mal qui revient à l’occasion, elle croit que c’est dû à un accident dans sa jeunesse. Je lui ai fait faire la pleine conscience et j’ai fait la même chose en plus d’imposer ma main sur son genou et ça l’a soulagée énormément!!! Elle pouvait marcher beaucoup plus vite et bouger sa jambe plus aisément! Elle adore expérimenter tes exercices!

 

Eh oui, je vais faire le JEcommande pour mes enfants, je n’ai pas pris le temps pour ça à date, j’ai tellement de choses que je veux travailler, ce sera sûrement le point que je vais ajouter aujourd’hui. J’écris presque tout ce que je travaille depuis l’atelier et chaque jour je retravaille ce que j’ai fait les journées précédentes en ajoutant un nouveau but à atteindre!

 

En passant, j’ai partagé cet outil avec Anne-Marie hier soir, et elle aussi l’a aimé! Elle a remarqué un changement interne lors de la répétition du parce que.

 

Et j’ai fait cet exercice devant mon fils de 3 ans. C’était très drôle, il cherchait des solutions à mes obstacles et m’applaudissait quand je formulais des affirmations positives à intégrer!!!

 

Bon fini le roman pour aujourd’hui!

 

Encore merci pour les miracles que tu nous fais vivre!!! C’est Fantastique!!!

 

Passe une super journée!!! »

Josée

2017-06-15T16:18:26-04:00

Une semaine après un atelier de 3 jours :

« C’est quoi mon état de conscience?

J’ai relu des notes que j’ai retrouvées sur les états de conscience… Je me doute bien de ce que tu vas me dire…

Oups… Ça sonne à la porte!… C’est Purolator!!

Il est 10:13…

Incroyable, ce que je viens tout juste de vivre!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je viens de faire un « hi! Five » avec Jacques Boudreault… le gars qui a passé dans le journal de mon quartier… et que j’avais « vu » à ton atelier du mois de mars 2014 à Montréal.

Il m’a donné son mail et son numéro de téléphone, pour qu’on « jase » ce soir !!!… Je respire là, pour me calmer un ti peu……………………………………………………………….

Il veut me parler et me dit qu’il a peut-être une job pour moi!!… Non, mais c’est pas une blague ça!!!… Ou oui peut-être… Peu importe…

Est-ce qu’on s’habitue aussi à être dans l’flot Alexandre??????????? »

 

Josée

8 jours après l’atelier de 3 jours :

« Bonjour Alexandre,

Ouin!! J’avoue, j’ai de la difficulté à traduire moi-même!! On dirait qu’y a quelqu’un qui me parle à l’intérieur avec des images, des chansons et des feelings. Je sentais ça un peu avant, mais là c’est encore plus fort. Des fois c’est pratiquement réel, tellement c’est clair… Ça me fait sourire et ça m’aide à pratiquer les techniques qui me viennent.

Depuis l’atelier, je me sentais comme quelqu’un à qui on avait rendu la vue ou l’ouïe… comme quelqu’un qui venait de gagner des millions ou comme une petite fille qui découvre la vie… C’est fou hein?

Je me suis même couchée sur l’asphalte dans ma cour devant un petit chat très farouche (mes voisins essaient de l’approcher depuis des mois… sans succès..) Il était à genre à 7 pieds de moi.

J’étais en hyperprésence et conscience. J’ai fait la technique silencieuse et regardé dans les yeux. Il s’est approché à environ 5 pieds et s’est allongé. J’ai continué, il s’est fermé les yeux et semblait endormi!!!!

Je me suis approchée sans faire de bruit et j’ai mis ma main près de lui à 6 pouces environ il s’est comme réveillé et m’a regardée d’un air surpris. J’ai trouvé ça drôle comme si j’avais 5 ans!!!

Je me demandais si c’était un adon ou si c’était l’effet d’être dans mon essence… Je vais sans doute avoir l’occasion de réessayer…

Est-ce qu’il y a une différence entre être dans son essence et être dans le flot comme tu dis? Les deux vont ensemble?? J’ai plein de questions… Je me rends compte quand je suis à ma place…. quand il y a de la place pour deux… ou quand quelqu’un prend 2 places… Est-ce que ça se peut? Je voudrais vraiment comprendre ce que tu as fait avec moi et je voudrais être capable de le faire. Est-ce que tu t’en souviens? Est-ce que c’est écrit quelque part??

J’ai remarqué des gens qui sont dans leur essence naturellement et c’est comme s’ils ne le savent pas, c’est naturel pour eux… J’ai découvert plein d’autres choses et j’adore ça… Bon je pourrais continuer, mais je vais répondre à tes questions qui suivent.

Merci pour tes réponses. Je préfère répondre à tes questions sinon j’ai l’impression de te faire perdre ton temps. Je considère votre travail comme une priorité importante. Je veux me concentrer à être dans mon essence pour moi et mes proches… pour commencer…
Merci, »

Josée

10 jours après l’atelier :

« Bonjour Docteur, (note d’Alexandre : c’est de l’humour, je ne suis pas docteur…)

Je ne dors pas… Ça ronfle à côté de moi ! Je ris… Comment ne pas être de bonne humeur quand on se réveille (ou s’éveille!!… j’sais pas trop…) en riant!!

Et surtout quand on sait que la journée qui se lève…. (ou qui s’élève!!… là je ne sais pas trop pourquoi j’écris ça… peu importe!!) et qu’elle sera assurément merveilleuse!!

Ouin!… Je suis peut-être mieux de retourner me coucher moi!!!… Tant qu’à écrire des niaiseries….

Je ne sais pas trop si je vais me rendormir… Ça « rit trop fort en dedans »… Je vais aller lire en attendant !! »

Josée

12 jours après l’atelier de 3 jours :

« Bonjour Alexandre,

C’est une joke!!… Ben oui, j’en fais maintenant!!… et les gens semblent rire aussi… C’est cool hein?? Mon but n’est pas de faire rire, c’est plutôt de rendre mon cœur joyeux qui m’intéresse… peu importe que les gens trouvent ça drôle ou pas!!

Je ne t’ai pas dit que j’ai arrêté de prendre des médicaments. J’en prenais pour dormir… la nuit… et m’empêcher de dormir le jour !!! Pour que je « puisse travailler »… Tu parles!!

Quand je m’en rends compte… j’en ris… J’ai fait ça moi??!!!
J’ai remarqué aussi que mes parents changent aussi… Ça fait deux rencontres que j’ai avec eux et ils sont vraiment plus joyeux eux aussi. Ma mère est vraiment « intéressée » par ce que je lui « montre »… Je continue à sa demande…

Mon père est « devenu » un Dieu!!!… (J’amplifie…)… et je le fais rire avec ça… J’adore… (soupir joyeux!)

Mes enfants… sont d’excellents professeurs… et miroirrrrrs… rrrrrr….grrrrr!!! J’attends que ça passe et ça finit par me faire rire, la plupart du temps!!

Je me rends compte que quand j’écoute de la musique qui « vibre » comme mon..?? Essence…?? Tout est plus facile et joyeux. Je m’en sers beaucoup.

Je sais que je fabule, mais j’envoie des « chansons » aux gens et parfois j’ai l’impression d’en « recevoir »… aucune idée si c’est « vrai », mais j’aime l’effet… quelquefois ça me fait pleurer… de joie!!

J’ai revu le petit chat hier… Je mangeais sur la galerie dehors et il est venu se poster à 3 pieds de moi. Je lui ai donné à manger et il est « disparu ». J’ai laissé le temps passer et quelques minutes plus tard, le morceau de poulet que je lui avais donné a disparu aussi!!!… Ça me fait rire!!

J’ai recommencé à lire ton livre cette nuit… (Des bruits me réveillent… genre… des ronflements… Ça ne me dérange plus trop, ça me permet de « fabuler »… de « travailler » sur moi ou de lire…. Why not??…) et y’a plein de choses que j’avais lues et que maintenant je « vois » différemment. C’est un peu comme si ton livre avait « pris une coche »!!! hi!hi!hi!… Je blague!!! Tu me fais tellement rire et t’es tellement sérieux en même temps… Ton livre a pas changé une miette! C’est sans doute ma vision qui change. Cool!

Dis, est-ce que tu sais comment se « transformer » en oiseau…. pour vrai…. Tu sais comme un shaman ferait???? Je souhaiterais apprendre ça un jour!!…. Je ne blague pas!!.. Mais je ris quand même… en attendant!!!

Merveilleuse journée à toi aussi!! »

Josée

2 semaines après l’atelier de 3 jours :

« Salut Alexandre,

Je n’ai pas encore assez lu sur les états de conscience et je trouvais ce genre de chose bizarre…

J’ai été très attirée d’écouter ceci, car les chansons qui me parlent ces temps-ci me disent… « Everything is sound » et quand tu as fait « j’sais pas quoi » avec moi je te disais que je « bouillais », mais en fait je pense que je « vibrais »… Je ne comprends pas trop ce que je t’écris, mais bon… Ça fait partie de tout ce qui se passe dans ma tête et j’ai le gout de t’en parler… Ceci dit, si tu veux que j’arrête s’il te plaît dis-le-moi, car je me sens vraiment ridicule en ce moment… (Je sais que ça va passer!!!)

J’ai vécu une autre journée merveilleuse pour ne pas dire fabuleuse!!! J’ai monté une montagne avec une amie que je trouve d’une grande sagesse et elle me posait plein de belles questions… Je me surprenais à lui répondre avec tant de « clarté »… Elle semblait savoir plein de choses et sentait plein de choses « dans sa tête » et je me disais… elle est comme moi avant… (je veux dire avant de rayonner..)… Peu importe…

Je remarque que plus de gens « viennent » vers moi, je les « aide » du mieux que je peux… à ma façon et mon cœur est content.

Ah! Oui… Quand j’étais assise au sommet de la montagne, il y avait 3 mésanges qui volaient près de nous… J’ai ouvert ma main vers le ciel et demandé dans ma tête ça serait le fun qu’une mésange vienne dans ma main, aussitôt dit aussitôt fait, on dirait qu’elle m’a entendue!!!

J’étais tellement contente que j’avais le goût de « sauter ». Je fabule!!

Je sais, mais c’est vrai! J’ai un témoin!! Je blague… Ça a l’air que plein de gens font ça… mais moi je pensais que c’était impossible sans qu’on ait des graines de tournesol dans le creux de la main… et j’ai longtemps voulu que ça arrive sans succès. J’ai adoré ce petit moment… Pour moi c’était comme un cadeau du ciel!!… Est-ce que ça veut dire que « heaven is in our head »…. ou le paradis est déjà sur la terre???!!

Je commence à te faire de la publicité!!! Les gens trouvent que j’ai « changé » !!!! … M’as-tu « hypnotisée » pour ça??!!! (Rrrrires…!!!) Ne t’inquiète pas trop… J’étais totalement « consentante »!!!

Merci »

 

Josée

3 semaines après l’atelier de 3 jours :

« Boonjour Alexandre…

Oups!… J’ai fait une faute là!! …. C’est comme si le Cool! est dans le Bonjour!!!… Désolée…

Ce mail en particulier me « touche »…… et j’ai encore des questions!!… Tu es vraiment patient!

Moi, là… on dirait que je suis atteinte de « joie permanente »… C’est certainement pas la même chose que tu m’expliques, j’imagine…

J’ai l’impression de ressentir mon essence (qui inclut les émotions humaines… et mon corps….= je suis humaine…) et des émotions « divines » en même temps… genre…

J’ai aussi l’impression de « vivre mes nuits »… Je récupère… ou plutôt… je demande en prière… genre… de dormir assez pour que mon corps récupère et de « travailler » ce qui a à « guérir »… genre…. pour mon plus grand bien et celui de tous… Je suis moins fatiguée… et ça semble me prendre moins de temps récupérer… (Je ne sais pas trop si ça se tient ce que je t’écris..? Mais je te l’écris quand même…)

Vis une journée merveilleuse toi aussi,

Ha! Oui une dernière question… Est-ce que c’est possible des gens qui sont « en joie permanente » et qui n’en sont tout simplement pas « conscients » ???? »

 

Josée

3 semaines et demie après l’atelier de 3 jours :

« Salut Alexandre,

C’est plus que super… C’est incroyable!

Mon état se maintient et la sorte de joie est indescriptible…
Ce matin, je peux te dire que je me sentais… et je me sens encore… genre… éternelle!!!!!!!!!!!!!!!!

Tu sais de quoi je parle là?… Quel mot tu mets là-dessus?

Je ris pour vrai là…. et en haut aussi j’ai l’impression que ça rit très fort!!!

Et la toune qui joue à la radio… c’est CRAZY. à 95.9 FM…
Merci à toi,

A+ »

 

Josée

Un mois après l’atelier de 3 jours :

« Bonjour Alexandre,

J’ai rêvé encore cette nuit…. J’ai comme reçu un bel avertissement… genre…

J’ai compris les mots de Don Marcelino… que j’ai personnellement rencontré… à un certain moment donné…

Il disait… il faut faire de la mort sa meilleure amie…. et je ne comprenais pas vraiment pourquoi…

Maintenant, je le sais… c’est devenu tellement évident.

C’est clair pour moi… maintenant!

Je comprends l’importance de rester conscient… au-delà de la compulsion…

J’sais pas trop ce que j’écris là… mais je m’en doute un peu… « vraiment ».

Tout est une question de choix, j’imagine…. et il faut faire les bons… « consciemment ».

C’est la seule façon… à mon avis, de rester bel et bien… en vie… ici, maintenant… sur cette Terre…

J’adore cette Terre, alors je veux y rester…. bien en vie… aussi longtemps que je sentirai la « Vie » à travers moi….

Wow…. C’est beau ça… Je me demande encore si c’est moi qui ai vraiment écrit ça…. Peu importe… (soupir joyeux!!!!!)

VIS une journée à ton « goût » aujourd’hui…. « vraiment » !… merveilleuse… j’imagine!!
Qu’il en soit ainsi!

Bonne journée… et peut-être bonne fin de semaine!
A+ »

Josée

Note d’Alexandre : après un mois, Josée vit encore ce qu’elle appelle une sorte de joie permanente… Évidemment, elle vit parfois des émotions comme tout le monde, ce qui est différent, c’est que la plupart des gens qui vivent une émotion retournent ensuite à un état « normal » et Josée, quand l’émotion est passée, retourne souvent à un état de joie la plupart du temps…

Charles Couture

2017-06-15T16:16:56-04:00

Quelques jours après un atelier personnalisé de 3 jours :

« Bonjour Alex, comment vas-tu? Le retour s’est bien passé.

Je me sens super encore, c’est la première fois que je garde un état aussi fort après un de tes cours. J’avais peur qu’il ne tienne à cause de ce qui s’est passé avec moi et mon ex. C’est étrange, car à la base je suis joyeux, alors quand je ressens de la tristesse, frustration, etc., c’est mélangé avec un état de joie, alors ça n’a pas du tout le même impact sur moi.

Mon état est le même depuis dimanche quand j’ai dansé bizarrement, c’est après ça que j’ai eu mon plus fort peak state de joie et paix. Et il se maintient, même le matin en me levant malgré le fait que je peux ne pas avoir dormi beaucoup. Normalement, je suis de mauvaise humeur, si je coupe mon sommeil.

Ma vertèbre s’est replacée hier en faisant un faux mouvement. Normalement, elle se déplace en faisant un faux mouvement. C’est une technique à apprendre pour quand je fais des traitements.

C’est dur de mettre le doigt dessus, mais j’analyse les choses du quotidien de la vie bien différemment. Et j’aime ça.

L’expérience autour de la table m’a surpris, j’ai vécu plein de petites choses nouvelles. Exemple: voir vert les yeux fermés, comme si mes yeux au complet étaient imbibés de vert émeraude.

Je suis beaucoup plus ouvert à l’idée de me faire surprendre dans une journée à la place de me booker « back à back » et ne plus avoir de place pour laisser rentrer des choses.

Un de mes buts nouveaux depuis le cours est d’optimiser mon temps pour me libérer du temps pour me laisser surprendre par la vie et par des opportunités.

Petit témoignage d’un cours du passé, il y a 7 ou 8 semaines à Québec. Je suis gêné de parler devant le public… 4-5 personnes peuvent me rendre mal à l’aise.

Depuis ce cours, je parle devant 7-8 personnes sans me sentir mal à l’aise et j’ai eu l’opportunité de présenter une conférence devant 150 étudiants et 25 professeurs il y a 4 semaines et j’ai eu un petit stress bien sûr, mais j’ai vraiment tripé! Avant ce cours ça aurait été traumatisant et je ne l’aurais juste jamais fait.

Merci Alex pour tes recherches et ton temps pour me (nous) faire progresser tellement rapidement et vers de plus belles vies.

Passe une excellente journée! »

Charles Couture

2 jours plus tard :

« Bonjour Alex,

Je vais très bien, mon état se maintient très bien malgré le fait que je l’ai testé avec moins de sommeil, 5h30 à la place de 7h00, donc j’ai le même état, mais avec un peu de fatigue, c’est un nouveau mélange encore !

Je me fais surprendre encore, surtout pour ma facilité d’aborder les inconnus, comme si ça faisait longtemps que l’on se connaissait, c’est vraiment super.

Merci encore Alex pour ces merveilleux changements.

Cordialement, »

Charles Couture

Une semaine après l’atelier :

« Salut Alex,

Pour te faire un suivi, mon état de fond (je l’appelle comme ça) s’est maintenu, je me réveille et je suis joyeux, même si je peux avoir des pensées nombreuses par-dessus et les pensées disparaissent plus rapidement.

Et j’ai eu un bon test en fin de semaine, normalement, à chaque fois que j’ai un cours (d’entrainement ostéopathique), je perds quelques bons progrès faits dans tes cours, probablement dû à la façon qu’a le professeur d’enseigner. Il veut épuiser le plus possible tout le monde pour enlever nos barrières à l’apprentissage.

Cette fois-ci, je n’ai pas l’impression d’avoir perdu de progrès !

Merci et passe une excellente journée 🙂

Cordialement, »

Charles Couture

 

Quelques mois plus tard :

 

« Je voulais te faire un petit/gros suivi!

 

– J’ai continué à évoluer beaucoup, mais c’est rendu dur de dire toujours ce qu’il y a de nouveau tellement qu’il en a, mais je remarque le résultat dans différents aspects de ma vie.

 

– Je fais de plus en plus de sport d’hiver extérieur, que j’adore depuis toujours, mais pour des raisons inconnues je ne faisais plus.

 

– J’ai plusieurs addictions complètement disparues comme regarder la télévision dans mes temps morts. Environ 1h par jour. C’est quand même énorme considérant que j’ai 2h de libre le soir en moyenne. Et je la regardais beaucoup la fin de semaine aussi même si j’avais toujours en tête d’aller explorer, jouer à l’extérieur.

 

Depuis 2 mois et demi, je ne l’ai pas écoutée, j’ai même pris la décision de la donner à mes parents.

 

– M’investir dans ma vie personnelle! J’ai fait beaucoup d’évolution au cours des dernières années, mais c’était tout le temps pour la vie professionnelle et ça améliorait par entremise ma vie personnelle. J’ai pris la décision d’investir dans ma vie personnelle, me libérer du temps pour avoir des opportunités dans ce sens.

 

– J’ai fermé ma compagnie, ça peut avoir l’air une mauvaise chose d’un point de vue externe, mais c’était une excellente décision à prendre pour avoir plus de temps pour moi, pour mon couple et avoir du temps pour les opportunités.

 

– Et je continue à prendre des décisions dans ce sens.

 

– Ma relation avec mes parents (quoique déjà bonne) s’est développée. Je les considère même comme des amis que je m’amuse avec maintenant.

 

– Ma relation avec ma blonde (eh oui on est revenus ensemble) est mieux que jamais. Je t’épargne les détails!

 

Je pourrais probablement continuer longtemps ce e-mail, mais c’est les meilleurs exemples que je peux sortir en ce moment

 

Merci encore beaucoup Alex.

 

Cordialement, »