Assistants

Assistants2019-10-29T17:06:54-04:00

Pierre Gariépy

2017-08-31T11:08:31-04:00

« Quel beau week-end rempli de générosité! Tant Alex pour ses enseignements et ses techniques simples et efficaces, que Nancy, Karen, Karine, le gars que l’on ne sait pas ce qu’il fait, mais il doit être important (LOL, le gars du son) et tout le reste de l’équipe, sans oublier les participants.

 

C’était ma première fin de semaine complète comme assistant. Croyez- moi, leur souhait de changer, de façon durable, le plus de vies possible est vraiment sincère, même en coulisse. Après 18 mois de formation avec eux, ils ont déjà changé ma vie et je n’ai pas de doute que cela va durer!

Formation sur les états de conscience… je suis maintenant conscient dans quel état, vous les participants, avez réussi à m’amener et tout ce que vous m’avez appris! »

 

Pierre Gariépy

Francine Faubert

2017-06-15T16:13:55-04:00

« Allô Nancy,

 

Tout d’abord merci pour votre confiance,

 

Je me suis amusée en fin de semaine et surtout, j’ai vécu de beaux moments avec les personnes, pour répondre à leurs questions ou encore les soutenir à vivre l’instant présent, en étant juste ancrée dans un accompagnement et être une personne sur qui s’appuyer pour laisser libre cours à leur émotion. J’ai tenu trois personnes dans mes bras pour que les larmes coulent et que la colère ou la tristesse fassent leur chemin. J’ai surtout rassuré par de simples paroles que leur corps s’ajuste et de le laisser faire, que j’étais là en silence en pleine conscience. Pour certaines personnes, leur montrer EFT ou l’Épaule.

 

Le dimanche matin, à mon arrivée, j’ai fait faire un exercice à une personne, qui disait que la veille il y avait pas grand exercice qui marchait. Elle est restée et je lui ai dit si ça va pas tu peux revenir me voir ou voir une personne qui a une carte.

 

Vers la fin de la journée, elle est venue me demander de faire l’exercice avec elle, car elle ne voulait pas personne d’autre. J’ai réfléchi et je me suis posé la question, Est-ce que je réponds à cette demande. La réponse fut oui. Je lui ai fait faire l’exercice, elle a parlé de suicide, j’ai continué de lui faire faire l’exercice et de la faire pelleter, quand je l’ai quitté son corps et ses pensées étaient OK. Dans mon travail, je compose avec ça pas de souci. Je suis restée centrée sur les techniques d’Alexandre et non pas ce que j’ai appris dans mon travail. Je me suis donné comme objectif de quitter les personnes pour qu’elles soient fonctionnelles et non pas de les rendre à 0.

 

Ces deux jours étaient très enrichissants, car j’ai aussi pu prendre conscience que de soutenir les hommes et d’être en proximité n’activait plus un certain inconfort de ma part. Juste wow, rien, juste là et rien d’autre. Je suis vraiment contente, c’est une surprise, car j’y pensais même pas. Puis je n’ai fait aucune technique pour ça. C’était relié à autre chose que j’ai défait.

 

J’ai expérimenté aussi, je capotais de joie, dans un corridor, j’ai dit à voix haute c’est terminé et par la suite j’ai fait seulement le penser et le ressentir puis l’envoyer. Je marchais en sens contraire et aussitôt que j’arrivais à la hauteur des personnes, elles se mettaient en marche vers la salle. WOW ! Je sais aussi que le monde voyait les gens rentrer, mais je sais que c’est ce que j’ai fait qui les a activés.

 

Une semaine avant l’atelier je me posais des questions sur mon travail, est-ce que je poursuis ou je change, car mon contrat se termine le 31 décembre 2015, mais je peux aussi signer pour un autre 2 ans.  Je me posais cette question et celle de si je revenais à faire de l’individuel avec les gens et faire du coaching. Est-ce que je rétrograde ou j’avance, car j’ai fait de l’intervention en milieu communautaire dans des situations de toutes sortes (accompagnement individuel et de groupe), à certains moments j’en étais tannée. Cette fin de semaine m’a donné une partie de ma réponse, synchronicité, la vie m’a permis de revivre une certaine expérience, mais avec d’autres outils.

 

J’ai apprécié les rencontres d’échanges après chaque exercice. C’est une belle gang les assistants (es).

À bientôt, »

Aller en haut de la page